Fréquence sombre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La fréquence sombre, note sombre ou encore le bruit marron, est une fréquence théorique infrasonore qui causerait chez l'homme une perte de contrôle de son flux intestinal dû à la résonance de cette fréquence. L'adjectif « sombre » renvoie à la teinte des excréments humains.

Il n'existe aucune preuve scientifique pour soutenir l'allégation selon laquelle une fréquence sombre (transmise par les ondes sonores dans l'air) existe. Les fréquences prétendument impliquées devraient se situer entre 5 et 9 Hz, ce qui est en dessous de 20 Hz, donc inférieur à la fréquence de l'audition humaine. Ces types d'ondes sonores à haute puissance en dessous de 20 Hz ne sont pas audibles mais se font ressentir dans le corps humain.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

  • La série britannique Brainiac : Science Abuse a affirmé avoir réalisé une expérience avec une fréquence de 22,275 Hz (qui d'après les producteurs de l'émission avait été utilisée par la police du Japon et testé par l'armée française)[1].
  • Un épisode de Fur TV fait référence à cette fréquence dans l'épisode Brown Fury où le groupe de heavy metal des protagonistes trouve ladite note.
  • La série américaine MythBusters (Les Stupéfiants au Québec) a testé la fréquence sombre pour voir s'il s'agissait d'un mythe.
  • Un épisode complet de South Park est consacré à la fréquence sombre (épisode Le Bruit marron).
  • La fréquence sombre est une composante importante du film Fatal de Mickael Youn sorti le 16 juin 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]