Famille de Vassé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armes des Vassé : d'or à 3 fasces d'azur

Origine[modifier | modifier le code]

La Famille de Vassé est une famille d'ancienne chevalerie, originaire des limites communes du Haut- et du Bas-Maine. On disait proverbialement au temps de Jean-Baptiste Colbert : noble Bouillé, riche Vassé. Les aînés, lit-on dans un mémoire du XVIIIe siècle, ont retenu le nom de Groignet, en souvenir d'un d'entre eux qui fit de grands exploits au temps des guerres de Charles VII.

Groignet, comme Greignus en Bretagne, signifie aîné, greigneur, ayant le sens en effet de plus grand ou de meilleur ; et ce nom, honorifique ou non, et s'il n'est pas dû à un défaut physique, est porté par les Vassé depuis le XIVe siècle.

La famille est connue dès le XIe siècle. Elle fut alliée aux plus riches et aux plus nobles, même à celle de Sillé. Elle posséda des domaines immenses, au Bas-Maine, Foulletorte, Boisnay, Aligné, la Courbe de Brée, Vaujuas, Classé, Suremaine, l'Aunay-Peloquin, enfin une grande partie de la succession des Montesson au pays de Bais et Champgenêteux.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Les armes sont d'or à 3 fasces d'azur. L'abbé Angot indique qu'elles se voient encore au début du XXe siècle brisées d'un lambel sur une ancienne borne encore en place à 800 m du château de Foulletorte, sur le vieux chemin du Mans, au lieu-dit La Potence.

Membres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il vend Foulletorte en 1709 à l'abbé Hardy, conseiller au parlement de Paris.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Les papiers personnels de la famille de Vassé sont conservés aux Archives nationales sous la cote 283AP[1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

« Famille de Vassé », dans Alphonse-Victor Angot, Ferdinand Gaugain, Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne, Goupil, 1900-1910 [détail de l’édition], t. II, p. 843-845.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir la notice dans la salle des inventaires virtuelle des Archives nationales