FAT32

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
FAT32
Développeur Microsoft
Nom anglais File Allocation Table
(32 bits)
Introduction 1996
(Windows 95 OSR2)
Identificateur de partition 11 = 0xb (en CHS)
12 = 0xc (en LBA)
Structure
Contenu des répertoires tableaux hiérarchiques
Allocation de fichiers liste chaînée dans la FAT
Mauvais blocs marqués 0x?ffffff7 dans la FAT
Limitations
Taille maximale de fichier Go
Nombre maximal de fichiers supérieur à 250 millions
Taille maximale du nom de fichiers 255 caractères (UTF-16)
Taille maximale de volume To (16 To en théorie)
Caractères autorisés dans les noms de fichiers tous les caractères Unicode sauf
/ \ : * ? " < > |
espace en début et fin de nom
Fonctionnalités
Dates enregistrées modification, création, accès
Plage de dates 1er janvier 1980 à
31 décembre 2107
Forks non pris en charge
Attributs verrouillé, archivé, caché, système
Permissions non pris en charge
Compression intégrée non pris en charge
Chiffrement intégré non pris en charge

FAT32 (FAT pour file allocation table, « table d’allocation de fichiers ») est un système de fichiers inventé par Remi Swiderski. Utilisant des adresses sur 28 bits, il permet de constituer des unités d’allocation de taille réduite sur des disques de taille importante : il en résulte une plus grande complexité de gestion que ses prédécesseurs FAT12 et FAT16 (code plus important en mémoire et exécution un peu plus lourde), mais de substantielles économies d’espace disque, le demi bloc par fichier perdu en moyenne n’étant jamais plus grand que 256 Ko.

Contrairement à ce que son nom semble indiquer, le système de fichiers FAT32 n’utilise pas des adresses disque de 32, mais de 28 bits (alors que FAT12 utilise bien des adresses disque de 12 bits, et FAT16 de 16 bits).

Ce système de fichiers apparut avec la deuxième version de Windows 95, et MS-DOS fut modifié pour pouvoir être pris en charge.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

À titre indicatif, la FAT d’un disque de 40 Go formaté en FAT32 avec des unités d’allocation de Ko occupe typiquement dans les 40 Mo en mémoire vive, soit à elle seule 4 fois plus que la taille du disque dur des premiers PC/XT.

La capacité des partitions peut s’élever jusqu’à téraoctets :

  • clusters de ko : partitions de To ;
  • clusters de ko : partitions de To ;
  • clusters de 16 ko : partitions de To (au lieu de To théorique) ;
  • clusters de 32 ko : partitions de To (au lieu de To théorique).
  • clusters de 64 ko : partitions de To (au lieu de 16 To théorique).

La taille maximale a été limitée à To, ce qui permet à ce système de fichiers de ne pas être dépassé à l’heure de Windows Vista et donne encore le choix entre celui-ci et NTFS. Toutefois, un problème récurrent sur les tables FAT est la fragmentation quasi permanente du disque, qui pourrait être en partie évitée par l’utilisation d'un système de fichier au format NTFS.

Le système FAT a l’avantage d’être standard et compatible avec la quasi-totalité des systèmes d’exploitation et des logiciels antivirus, malgré une restriction juridique (voir ci-dessous).

Limitations de FAT32[modifier | modifier le code]

Techniques[modifier | modifier le code]

  • Taille maximale d’un fichier : Go moins 1 octet, ou 4 294 967 295 octets (232-1).
  • Taille maximale de la partition  : 16 Tb (en théorie)
  • Nombre de fichiers maximum  : environ 268 000 000 (2^28 = 268.435.456)
  • Sous Windows 2000 / XP / Vista / 7 / 8 le formatage en FAT32 est limité à 32 Go (si vous choisissez une valeur supérieure, seul le NTFS vous sera proposé). En outre et bien qu’au premier abord la commande « format » de la ligne de commande ne paraisse pas posséder cette restriction, elle échoue aussi (après un certain temps passé à formater le volume). Néanmoins des logiciels tiers permettent bien de formater en FAT32 des partitions plus grandes (voir l’article sur les partitions de disque pour une liste non exhaustive de tels utilitaires). Cette limitation ne repose sur rien de concret et les versions antérieures de Windows ne sont pas affectées par elle.

Juridiques[modifier | modifier le code]

Le système de noms de fichiers longs (255 caractères au lieu des 11[1] disponibles auparavant) disponible sur toutes les versions de FAT est, selon Microsoft, breveté pour sa version FAT32. En conséquence, pendant les vingt années suivant le dépôt du brevet, il est illégal de pouvoir utiliser des noms longs sur un système FAT32 (écrire des noms longs sur une partition FAT32 depuis un système GNU/Linux, par exemple) sans payer de droits à Microsoft. Cette annonce effectuée par l’éditeur fin 2005 a obligé ou incité certains implémenteurs de GNU/Linux à réécrire une partie de leurs systèmes pour les brider de façon à ne pas permettre l’écriture de noms longs. Cependant, les brevets logiciels, très contestés par les défenseurs des libertés et du logiciel libre, ne s’appliquent pas en Europe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Soit « 8.3 », respectivement pour le nom + extension.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]