European Theater of Operations

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chars M4 Sherman sur le théâtre européen des opérations.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le European Theater of Operations ou ETO désigne pour les forces armées des États-Unis le théâtre d'opération de l'Europe du Nord.

Il est dirigé à partir de 1943 par le Supreme Headquarters Allied Expeditionary Force coordonnant l'ensemble des forces armées des nations alliés en Europe.

Forces aériennes[modifier | modifier le code]

Statut des aérodromes utilisé par l'USAAF en Europe de l'Ouest le 8 mai 1945.

En septembre 1944, il comptait pour l'ensemble des théâtres européen et du méditerranéen 1 871 bombardiers du Royal Air Force Bomber Command dont 1 480 opérationnels et 5 606 bombardiers américains dont 4 117 opérationnels)[1].

On y trouve les forces de l'United States Army Air Forces suivantes:

Les pertes au 8 mai 1945 sur ce théâtre et celui du Mediterranean Theater of Operations a été pour l'USAAF de 9 949 bombardiers, 8 420 chasseurs et 79 265 personnels manquant[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Army Air Forces in World War II, The German Frontier, Chapter 17: Check at the Rhine
  2. Antoine, Roger, Forteresses sur l'Europe, Bruxelles, Éditions Rossel, 1980