Escalier du Potemkine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 29′ 19″ N 30° 44′ 32″ E / 46.4886315, 30.742085 ()

L'escalier du Potemkine
L'escalier du Potemkine dans son environnement urbain

L'escalier du Potemkine (en ukrainien : Потьомкінські сходи, Pot'omkins'ki skhody ; en russe : Потёмкинская лестница, Potiomkinskaïa lestintsa), également appelé « Escalier Richelieu »[1],[2],[3],[4], est un escalier monumental situé à Odessa, en Ukraine, considéré comme l'entrée officielle de la ville pour celui venant de la mer, et représente son symbole le plus connu[5].

L'escalier doit sa renommée à une scène du film Le Cuirassé « Potemkine » de Sergueï Eisenstein, qui y fut tournée en 1925.

Description[modifier | modifier le code]

Traversant le jardin Lunniy, cet escalier composé de 192 marches et de 10 paliers intermédiaires, mesure 12,5 mètres de large à son extrémité supérieure et 21,7 mètres à son pied, pour une longueur de 142 mètres mais qui semble néanmoins plus long en raison d'une illusion d'optique[5],[6],[7]. Il est conçu de telle sorte qu'un observateur placé en haut des marches ne voit que les paliers, les marches étant invisibles, tandis qu'un observateur placé en bas ne voit que les marches[5],[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'escalier du Potemkine, photo prise entre 1890 et 1900. Le point de vue surélevé permet d'observer à la fois les marches et les paliers

Odessa étant située sur un plateau surplombant la côte, le port situé en contrebas n'était accessible au début du XIXe siècle que par des chemins tortueux ou des escaliers rudimentaires en bois[5].

Un escalier de 200 marches fut donc conçu en 1825 par les architectes Francesco Boffo (en) et Avraam Melnikov (en)[5]. Il fut construit entre 1837 et 1841 par l'ingénieur anglais Upton[9] utilisant du grès vert provenant de la ville italienne de Trieste (alors partie de l'Empire austro-hongrois)[5],[8],[10], pour un coût total de 800 000 roubles, et nommé Escalier Primorski (Приморский, terme signifiant en russe vers la mer).

L'escalier fut restauré en 1933, le grès remplacé par du granit rose venant de la rivière Buh et les paliers couverts d'asphalte. Huit marches furent retirées lors de l'extension du port, portant leur nombre à 192[5],[8].

Un funiculaire fut construit en 1906 sur le côté gauche de l'escalier. L'escalier fut renommé Escalier Potemkine en 1955 pour commémorer le 30e anniversaire du film Le Cuirassé « Potemkine »[11]. Après l'indépendance de l'Ukraine en 1992, le nom original fut repris, comme pour un grand nombre de noms de rue d'Odessa.

Monument du duc de Richelieu[modifier | modifier le code]

Statue du duc de Richelieu.

En haut des marches se trouve une statue d'Armand Emmanuel du Plessis de Richelieu, premier maire de la ville d'Odessa, représenté vêtu d'une toge romaine. Elle fut conçue par le sculpteur russe Ivan Martos (1754-1835), et coulée en bronze par Yefimov. Elle fut inaugurée en 1826 et constitue le premier monument érigé dans la ville[12],[13],[14].

Voir également[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Prince Michael Vorontsov: Viceroy to the Tsar (McGill-Queen's Press, États-Unis, 1965, ISBN 0773507477) p. 616
  2. Christopher M. Bell et Bruce A. Elleman, Naval Mutinies of the Twentieth Century: An International Perspective (Routledge (Royaume-Uni, 2003), ISBN 0714654604) p. 18, 25
  3. Simon Sebag Montefiore, The Prince of Princes: The Life of Potemkin (St. Martin's Press, États-Unis, 2001) p. 498 "The Richelieu Steps in Odessa were renamed the "Potemkin Steps"...
  4. Richard Woodman, A Brief History Of Mutiny: A Brief History of Mutiny at Sea (Carroll & Graf Publishers, États-Unis, 2005, ISBN 0786715677) p. 223
  5. a, b, c, d, e, f et g Patricia Herlihy, Odessa: A History, 1794-1914 (Harvard University Press, États-Unis, 1987, ISBN 0916458156) p. 140
  6. Kononova, p. 51 "12.5 m at the top and 21.6 m at the bottom"
  7. Karakina, p. 31 "13.4 and 21.7 meters wide"
  8. a, b et c G. Kononova, Odessa: A Guide (Editions Raduga, Moscou, 1984) p. 51
  9. Anna Reid, Borderland: A Journey Through the History of Ukraine (Westview Press, Etats-Unis, 2000, ISBN 0813337925 ) p. 61
  10. « Primorsky (Potemkin) Stairs » (en anglais)
  11. Karakina, p. 31
  12. « Duke de Richelieu Monument », 2odessa.com
  13. Kononova, p. 48
  14. Herlihy, p. 21

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :