Enchytraeidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Enchytraeidae (« potworms » pour les anglophones) sont une famille d'Annélides, oligochètes microdrile.
Ce sont des vers de terre translucides ou blancs, très petits voire minuscules, parfois presque invisibles.

L'espèce la plus connue est sans doute le ver « Grindal » (Enchytraeus buchholzi), commercialement élevée pour l'alimentation des poissons d'aquarium.

Habitats[modifier | modifier le code]

Les Enchytraeidae sont relativement ubiquistes. Ils vivent notamment :

  • dans les sols et milieux oligotrophes ou acides et riches en matière organique (tourbières acides, sols paratourbeux notamment) ;
  • dans les eaux marines, le sable du littoral ou d'estuaires.

Un cas particulier sont les vers du genre Mesenchytraeus (vers de glace) qui vivent dans les glaciers et meurent s'ils sont exposés à des températures dépassant de quelques degrés la température de congélation. D'autres espèces présentent des adaptations au froid (p. ex. Stercutus niveus qu'on trouve à des densités de plus de 1000 individus par mètre carré en plein hiver dans la litière forestière[1] et dont les fluides corporels enrichi en glycérol résistent à une température de -15°C (surfusion)).

Ecotoxicologie[modifier | modifier le code]

Comme d'autres vers et organismes du sol, ils peuvent bioconcentrer certains toxiques (métaux lourds[2], plus facilement biodisponibles dans les sols acides et oligotrophes) et ainsi contribuer à la contamination du réseau trophique. Certaines espèces (p. ex. : Fridericia peregrinabunda), sensibles à la pollution du sol ont été proposées comme bioindicateur ou biotest de toxicité[3].

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (4 avr. 2011)[4] :

Selon World Register of Marine Species (4 avr. 2011)[5] :

Selon ITIS (4 avr. 2011)[6] :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rüdiger Röhrig, Marcus Langmaack, Stefan Schrader, Otto Larink, Tillage systems and soil compaction—their impact on abundance and vertical distribution of Enchytraeidae ; Soil and Tillage Research, Volume 46, Issues 1-2, 25 May 1998, Pages 117-127 (Résumé)
  • J. Schlaghamerský, K. Kobetičová, The impact of cattle pasturage on small annelids (Annelida: Enchytraeidae, Tubificidae, Aeolosomatidae) in grasslands of the White Carpathians (Czech Republic)  ; European Journal of Soil Biology, Volume 42, Supplement 1, November 2006, Pages S305-S309 (Résumé)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roswitha Bauer, Rita Kiem, Michael Pfeffer, Winter survival and cold hardiness in Stercutus niveus (Oligochaeta; Enchytraeidae)  ; Applied Soil Ecology, Volume 9, Issues 1-3, 1 September 1998, Pages 87-92 (Résumé)
  2. A. Roimageen et al., Heavy metal concentrations in Enchytraeidae (Oligochaeta) in the Niepoimageomice Forest ; Ecotoxicology and Environmental Safety, Volume 57, Issue 1, January 2004, Pages 81-88
  3. Youn-Joo An, Chang-Yong Yang, Fridericia peregrinabunda (Enchytraeidae) as a new test species for soil toxicity assessment  ; Chemosphere, Volume 77, Issue 3, October 2009, Pages 325-329
  4. NCBI, consulté le 4 avr. 2011
  5. World Register of Marine Species, consulté le 4 avr. 2011
  6. ITIS, consulté le 4 avr. 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :