Elmer Batters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Elmer Batters (né le et mort le ) est un photographe américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elmer Batters était un photographe pionnier du fétichisme qui s'est spécialisé dans la photo de femmes avec un accent sur les bas nylon à coutures, les jambes et les pieds. Il était en avance sur son temps dans la popularisation de l'imagerie fétichiste comme un divertissement érotique.

Batters a commencé par publier ses photographies lui-même, et depuis la fin des années 1960 son travail a été présenté dans des revues telles que Leg-O-Rama, Nylon DoubleTake et Black Silk Stockings, pour n'en citer que quelques-unes. Il a ouvert la voie de la photographie fétichiste et en inspiré plus d'un, comme Ed Fox et Johnny Jaan. Plusieurs sites internet se sont spécialisés dans le domaine (Ex., footfactory.com, FeetFair.com, Footpixies.com, johnnyjaan.com) et continuent de s'inspirer largement du style avant-garde de Batters.

Un des modèles favoris de Batters était une femme nommée Rubenesque Caruschka. On sait peu de chose sur la vie du modèle. Batters l'a pourtant élevée au rang d'égérie. Il disait: « Quand je dis que Caruschka était mon modèle préféré, je ne parle pas seulement de moi. Aucune fille dans l'histoire de mon activité artistique n'a attiré autant d'admiration qu'elle. Difficile à croire car je sais qu'elle est un peu plus ronde que ce que la mode exige. Caruschka a des jambes bien galbées et fermes, des seins de marbre et des pieds délicatement arqués. Mais cela ne suffit pas à nous faire aimer une femme. Je pense que l'amour ou l'attraction sexuelle viennent de l'étincelle dans les yeux d'une fille, de la façon dont elle froncent les sourcils et de la façon qu'elle a de sourire, dans une provocation qui raccorde l'âme de l'homme en direct avec son sexe. C'était la force de Caruscha. Son visage me séduit encore aujourd'hui - après ces 25 années où elle a séduit des milliers d'entre vous. Même dans ces années-là, avant l'émancipation sexuelle, Caruschka était une fille qui aimait savoir que des hommes se masturbaient sur ses photos. Ouais, c'était une allumeuse, mais est-ce que chaque femme n'a pas cette étincelle en elle? »

À partir des années 1950, Batters a contribué, en tant que pionnier du fétichisme des pieds, à faire de cet art un domaine plus acceptable, voire à la mode.

Vers la fin de sa vie, Batters a été redécouvert par l'éditeur allemand Benedikt Taschen, qui a produit trois livres de son travail, y compris «De la pointe des orteils vers le haut de la pompe» et «les jambes qui sont mises au diapason d'Elmer". Taschen fait connaissance avec le travail de Batters dans "Leg Show (en)" magazine (Leg show (en)), où l'éditeur, Dian Hanson, a introduit les fétichistes Baby Boom à ses photos pendant les années 1980 et 90. Aujourd'hui, les tirages photographiques originaux de Batters se vendent jusqu'à 1500 à 2 000 $ chez les collectionneurs d'art fétichiste.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références, liens externes[modifier | modifier le code]