El Kelaâ des Sraghna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
El Kelaâ des Sraghna
قلعة السراغنة
El-Kelaâ, Kelaat Sraghna
Jardin central, près du marché
Jardin central, près du marché
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Marrakech-Tensift-El Haouz
Province El Kelaa des Sraghna
Démographie
Population 68 694 hab. (2004)
Géographie
Coordonnées 32° 03′ N 7° 24′ O / 32.05, -7.4 ()32° 03′ Nord 7° 24′ Ouest / 32.05, -7.4 ()  
Altitude 400 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
El Kelaâ des Sraghna

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
El Kelaâ des Sraghna

El Kelaâ des Sraghna (en : arabe : قلعة السراغنة Qala'at es-Sraghna) est une ville du Maroc située dans la région de Marrakech-Tensift-El Haouz.

Cette ville est d'une grande réputation agricole, particulièrement pour la culture de l'olivier, elle occupe la première classe de la production d'olivier au niveau national[réf. nécessaire].

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon les références historiques, la ville de Kelâat Es-Sraghna fut établie par le sultan Alaouite Moulay Ismael au XVIIe siècle. Le sultan voulait rassembler tout un ensemble des citadelles et de Quasbas cela d'une part pour contrôler les mouvements des tribus montagnardes et d'autre part la création de la ville à la période des Almoravides, « Kelâat Es-Sraghna, indique clairement l'optimisation géo-politique à travers les bastions militaire. Durant la période du sultan Moulay Ismael, les constructions militaires ont été fortifiées indique l'historien spécialiste de la région Lahsen Chouki.

Cette thèse indique que la ville était connue sous les appellations Berbères de "Gaynou" et de "Lagrare", et que sa création par les Almoravides fut un projet pour contrôler la route de Fès-Marrakech, et au passage pour lutter contre l'hérésie du Berghouata, hérésie d'un point de vue almoravidien[Quoi ?] dû à la non-acceptation de l'islam dans cette partie du Maroc durant cette période.

Des indices manuscrits indiquent que Kelaat Es-Sraghna date de la fin du XVIe siècle est a été à la gouvernance des Saadiens sous l'appellation "Kelaat Lagrare" ; ce que justifie que sa création est ultérieure à la période du Sultan Moulay Ismael.

Informations supplémentaires[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

Le royaume de l'olivier Au niveau de l'arboriculture[Quoi ?], l'olivier demeure l'arbre prédominant. Cet arbre s'étend sur une superficie de plus de 43 000 hectares, soit quelque 91 % de l'ensemble de la superficie réservée à l'arboriculture avec une production moyenne de plus de 100 000 tonnes pour une année normale, soit quelque 24 quintaux par hectare.

Cependant, certaines entraves empêchent une exploitation maximale du potentiel de la province dans ce domaine. Les oléiculteurs lambda utilisent des méthodes traditionnelles à faible rendement à cause de la manque de fonds malgré l'énorme potentiel oléicole de la région aussi pour tamponner la qualité de se terroir par le fait que 13 % des pieds dépassant les 50 ans.

Photos[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Lycées[modifier | modifier le code]

  • Lycée Tassaout Qualifiant
  • Lycée Moulay Ismael Qualifiant
  • lycée imam ali "L'éducation authentique"
  • Lycée el Qods
  • Lycée Nakhil El Bouchra
  • Centre Poly-disciplinaire Université Cadi Ayyad

Clubs Sportifs[modifier | modifier le code]

  • Wydad Serghini (football)
  • WASK Athletisme
  • WASK handball (handball)
  • WASK volley-ball (volley-ball)
  • WASK Basket-ball (Basket-ball)
  • WASK Rugby

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]