El Carpio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
El Carpio
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Andalousie
Province Cordoue
Code postal 14620
Démographie
Population 4 596 hab. (2010)
Densité 98 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 56′ 26″ N 4° 29′ 56″ O / 37.9405362, -4.498774737° 56′ 26″ Nord 4° 29′ 56″ Ouest / 37.9405362, -4.4987747  
Altitude 183 m
Superficie 4 668 ha = 46,68 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Cordoue

Voir sur la carte administrative de Cordoue
City locator 14.svg
El Carpio

Géolocalisation sur la carte : Andalousie

Voir sur la carte administrative d'Andalousie
City locator 14.svg
El Carpio

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
El Carpio

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
El Carpio

El Carpio est une ville d’Espagne, dans la province de Cordoue, communauté autonome d’Andalousie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est fort possible que la cite de Plinio le vieux (III, 10) où il mentionne Onvba, dans cette zone, fasse référence aux origines de El Carpio. La légende Onvuba, apparait aussi dans les monnaies fabriquées au siècle I a.C. Le lieu devait compter avec une importante production agraire puisque dans le revers des ces monnaies apparaissent toujours deux épies de blé tombées, en haut et en bas du nom Onvba.

l'actuel ville El Carpio, fut fondée dans le premier tiers du XIVème siècle, à partir de la construction de la tour Garcia Méndez, construite par Garcia Méndez de Sotomayor, descendent des conquérants de cette terre, précédant sa participation à une série de faits d'armes dans la frontière grenadine (de Grenade) pendant le royaume d'Alfonso XI, qui déplaça au nouveau emplacement à la population qui habitait dans ces terres à l'époque musulmane, la population d'Alcocer (Al-Qusayr).

Alcocer fut conquérit par Fernando III, en 1240, offrant la ville et la forteresse au Conseil de Cordoue et délimités les termes paroissiales. une partie de ses termes (de ses terres) fut partagée entre plusieurs membres de la famille qui participa à sa reconquête : les Meléndez ou Mendez de Sotomayor, et postérieurement se réalisèrent d'autres répartitions de ses terres. L'un des descendants de cette famille (Garci Méndez de Sotomayor) réussit à ressembler au début du XIVème, les terres offertes par Fernando III, et il fut construire une tour forteresse

Au tour de la tour, surgit la population de El Carpio. La data de sa fondation correspond à l'année où la construction de la tour fut achevée (1325)

l'extension territorial de l'actuelle ville fut partie dans l'antiquité, de la ville romaine Sacili Martialium. un noyau urbain était placé à la ferme d'Alcurrucón -terme urbain de la petite ville de Pedro Abad, qui possédait rang de ville du droit romain et elle était inclue dans la convention juridique de Cordoue; équivalent à la démarcation judiciaire.

(A CONTINUER....)