Egernia cunninghami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Egernia cunninghami

Description de cette image, également commentée ci-après

Egernia cunninghami

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Sauria
Infra-ordre Scincomorpha
Famille Scincidae
Sous-famille Egerniinae
Genre Egernia

Nom binominal

Egernia cunninghami
(Gray, 1832)

Synonymes

  • Tiliqua cunninghami Gray, 1832
  • Egernia krefftii Peters, 1871
  • Egernia lohmanni Werner, 1917

Egernia cunninghami est une espèce de sauriens de la famille des Scincidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique d'Australie. Elle se rencontre au-dessus de 1 000 m d'altitude au Queensland, en Australie-Méridionale, au Victoria et en Nouvelle-Galles du Sud[1].

Description[modifier | modifier le code]

Cunningham skink448.jpg
Cunningham's Skink-MJC.jpg
Cunningham's skink444.jpg

Egernia cunninghami peut atteindre jusqu'à 30 cm de longueur et peut être confondu avec des lézards à langue bleue. Il a une excroissance acérée caractéristique sur chaque écaille, ce qui lui donne un aspect légèrement épineux. Il aime vivre sur les affleurements rocheux dans les forêts et est omnivore diurne. Il y a actuellement des recherches en cours sur la population isolée qui habite le sud de la chaîne du Mont-Lofty en Australie-Méridionale. Cette population est considérée comme vulnérable en raison de la fragmentation des « colonies ». Il existe des preuves qu'au moins une de ces colonies a totalement disparu. Il est plus abondant dans les habitats appropriés du long de la côte sud-est des collines.

Comme certaines autres espèces de reptiles, il est vivipare. Il donne naissance à six jeunes ou plus sur une litière.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur d'Allan Cunningham[2].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Gray, 1832 : Three new animals brought from New Holland by Mr Cunningham. Proceedings of the Committee of Science and Correspondence of the Zoological Society of London, vol. 1832, p. 39-40 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Beolens, Watkins & Grayson, 2009 : The Eponym Dictionary of Reptiles. Johns Hopkins University Press, p. 1-296