Dorsale Internet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dorsale.
Le backbone NSFNET en 1991
Schéma du backbone FUNET (en rouge)

Une dorsale Internet[1] (Internet backbone en anglais) est un réseau informatique faisant partie des réseaux longue distance de plus haut débit d'Internet.

Historique[modifier | modifier le code]

La dorsale originale d'Internet était ARPANET. En 1989 la dorsale NSFNet a été créée parallèlement au réseau MILNET de l'armée américaine, et ARPANET a cessé d'exister. Finalement l'architecture du réseau a suffisamment évolué pour rendre obsolète la centralisation du routage. Depuis la fin de NSFNet le , Internet repose entièrement sur des réseaux appartenant à des entreprises de services Internet.

On parle parfois encore de « l'Internet backbone » bien que ce concept ne recouvre plus rien de bien défini : aucun réseau n'est officiellement au cœur d'Internet.

Bulle Internet[modifier | modifier le code]

Durant la période de spéculation qui a précédé la bulle Internet, des investissements considérables ont permis la construction de milliers de kilomètres de réseau à travers le monde. Lors de l'éclatement de la bulle (année 2000), de nombreuses entreprises ont fait faillite, ou frôlé la faillite. La dorsale européenne Ebone a notamment dû cesser ses activités, sans dommage apparent pour le fonctionnement d'Internet.

Débit des dorsales[modifier | modifier le code]

Le débit atteint 800 Gb/s en employant des liaisons à fibre optique avec une technique DWDM. En démonstration, ces liaisons peuvent atteindre plusieurs Tb/s (terabits par seconde).

Note[modifier | modifier le code]

  1. Terme officiel recommandé par la Commission générale de terminologie et de néologie, consulter FranceTerme

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]