Display Data Channel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir DDC.

Le Display Data Channel (canal des données de l'écran) ou DDC consiste en une connexion numérique entre un écran (ex : écran d'ordinateur ou une TV HD) et un émetteur (exemple : carte graphique ou lecteur Blu-Ray ou HD DVD) et qui permet à l'écran de communiquer ses spécifications à l'émetteur du flux vidéo. Ce standard a été créé par le VESA.

Propriétés physiques[modifier | modifier le code]

Le lien DDC est transporté sur 3 broches — données, horloge, masse — dans un connecteur VGA D-sub 15 broches, un connecteur DVI, ou un connecteur HDMI.

Mode de transmission[modifier | modifier le code]

La version actuelle du DDC, appelée DDC2B, est basée sur le bus I²C (Inter Integrated Circuit). C'est un bus série qui autorise plusieurs maîtres de bus, même si le DDC2B n'en autorise qu'un seul - l'émetteur du flux. L'écran contient une puce à lecture seule (ROM) programmée par le fabricant qui contient les informations sur les capacités d'affichage de l'écran.

Type d'information[modifier | modifier le code]

Les données stockées dans la ROM de l'écran sont au format standard EDID (pour Extended Display Identification Data). Ce format est défini par le VESA.

La puce EDID contient les informations suivantes :

  • Nom du fabricant ;
  • Nom du produit ;
  • Formats vidéo supportés ;
  • Formats audio supportés ;
  • Profondeur des couleurs (Color Depth).

DDC/CI : canal des données d'affichage avec interface de commandes[modifier | modifier le code]

DDC/CI (CI : Command Interface) est une extension du DDC spécifiée par le VESA en août 1998. Elle permet à un ordinateur avec une carte graphique appropriée (ou tout autre émetteur de contenu compatible avec la norme) d'ajuster les paramètres du moniteur telle que la luminosité et le contraste ou de réduire les interférences magnétiques (Démagnétisation).

Les écrans supportant DDC/CI comportent parfois un capteur externe qui leur permettent de se calibrer de manière autonome. Les écrans pivots qui possèdent ce genre de capteurs basculent l'affichage lorsque l'on fait pivoter leur dalle, offrant à la volée les positions paysage ou portrait.