Diervilla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Diervilla est un genre d'arbustes de la famille des Caprifoliacées selon la classification classique, ou des Diervillacées selon la classification phylogénétique.

Description[modifier | modifier le code]

Arbuste drageonnant à feuillage caduc, dont la taille varie entre 1 et 2 mètres selon les espèces. Ses feuilles sont simples oblongues, lancéolées à ovales, opposées, dentées. Ses fleurs jaunes, mais aussi rouges ou orange, bilabiées et tubulaires, groupées en cymes, apparaissent au début de l'été. Même s'il accepte toutes les expositions, il se développera principalement à l'ombre, dans les sous-bois ou à l'abri de grands arbres.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de Diervilla a été créé par Tournefort en l'honneur de Dière de Dièreville, botaniste français en Acadie[1], qui introduisit la plante en Europe vers 1700.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Selon [réf. nécessaire] :

  • Diervilla lonicera Mill.
  • Diervilla middendorffiana Carrière
  • Diervilla praecox Lemoine
  • Diervilla rivularis Gattinger
  • Diervilla sessilifolia Buckl.
  • Diervilla ×splendens (Carrière) G. Kirchn.
  • Diervilla suavis Kom.


Selon NCBI (23 Jul 2010)[2] et ITIS (23 Jul 2010)[3] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]