Day Watch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Day Watch

Titre original Дневной дозор
Réalisation Timur Bekmambetov
Scénario Timur Bekmambetov
Acteurs principaux
Sociétés de production Bazelevs Production
Pays d’origine Drapeau de la Russie Russie
Genre Action, fantastique
Sortie 2006
Durée 139 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Day Watch (en russe : Дневной дозор, Dnevnoï dozor) est un film russe réalisé par Timur Bekmambetov, sorti en 2006

C'est le deuxième film de la trilogie commencée avec Night Watch (2004), adaptée du roman de fantasy urbaine de Sergueï Loukianenko Les Sentinelles de la nuit publié en 1998.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Moscou, de nos jours. Dans une cage d'escalier d'un immeuble ordinaire, une jeune femme est assassinée de sang-froid, mais on ne relève aucune trace de violence sur son corps.

On découvre assez rapidement que cette femme était une « Autre de l'Ombre » et qu'elle était membre de Day Watch, une organisation secrète dirigée par un sombre et puissant sorcier dénommé Zavulon. La trêve fragile, qu'avaient conclue la Lumière et l'Ombre et qui s'est maintenue pendant des siècles, est brisée - les « Autres de la Lumière » étant les principaux suspects. Guesser, le commandant de Night Watch rassemble immédiatement ses troupes, un meurtre étant un événement grave et ses conséquences pouvant conduire à une guerre ouverte entre les forces de la Lumière et celles de l'Ombre. Night Watch doit réagir, mais Guesser doit préalablement découvrir où chacun des « Autres de la Lumière » se trouvait au moment du meurtre. Il s'avère que seul Anton Gorodetski n'a pas d'alibi à fournir. Anton continue de combattre les forces du mal. Alors qu'il tente de retrouver son fils, une nouvelle menace, plus terrifiante encore que ses combats passés, se fait jour...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende : Version française (V. F.) sur Voxofilm[2]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a connu un certain succès commercial, rapportant environ 38 862 000 $ au box-office mondial pour un budget de 4 200 000 $[3]. En France, il a réalisé 4 430 entrées[1].

Il a reçu un accueil critique plutôt favorable, recueillant 64 % de critiques positives, avec une note moyenne de 5,9/10 et sur la base de 96 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[4]. Sur Metacritic, il obtient un score de 59/100 sur la base de 21 critiques collectées[5].

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • À un moment du film, on aperçoit Timur Bekmambetov, le réalisateur du film sur un panneau publicitaire dans une rue moscovite.
  • Alors que les Sombres adoptent un style vestimentaire voyant et des voitures de luxe étrangères (Mazda RX8 pour Alissa, limousine américaine du Perroquet, Audi TT dans Night Watch), les Night Watches ont un style vestimentaire austère, voire désuet et utilisent des véhicules et produits typiquement russes, voire issus de l'histoire industrielle soviétique (camion Zil, automobile Volga, appareil photographique Zenit de Guesser). Ces objets ou véhicules jouent d'ailleurs souvent un rôle dans l'action. Cette caractéristique se retrouve dans le livre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Day Watch sur JP‘s Box-Office.
  2. « Fiche du doublage français du film » sur Voxofilm, consulté le 18 janvier 2014
  3. Day Watch sur Box Office Mojo.
  4. Day Watch sur Rotten Tomatoes.
  5. Day Watch sur Metacritic.