Cyborg (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cyborg.
Cyborg
Auteur Martin Caidin
Genre Science-fiction
Version originale
Titre original Cyborg
Éditeur original Arbor House
Langue originale anglaise
Pays d'origine États-Unis
Date de parution originale Avril 1972
ISBN original 0-87795-025-3
Version française
Traducteur Dominique Vernon
Jacques-Daniel Vernon
Éditeur Denoël
Collection Présence du futur no 186
Date de parution 2ème trimestre 1975
Nombre de pages 320
ISBN Néant

Cyborg est un roman de science-fiction de Martin Caidin publié par les éditions Denoël en avril 1972 aux États-Unis, où il représente le premier roman de la quadrilogie Cyborg, et au 2ème trimestre 1975 en France. Ceci inspira en 1973 pour la télévision américaine L'Homme qui valait trois milliards avec Lee Majors dans le rôle de Steve Austin.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un pilote-astronaute, miraculeusement rescapé d'un accident catastrophique lors d'un vol, a perdu un œil, un bras et deux jambes, mais est transformé en cyborg grâce au docteur Wells travaillant dans le domaine de la bionique de l'OSI (Government Office of Scientific Information) dirigé par Oscar Goldman.

Résumé[modifier | modifier le code]

Prolongements[modifier | modifier le code]

La quadrilogie américaine[modifier | modifier le code]

Martin Caidin a poursuivi les aventures de Steve Austin, toujours inédite en France :

  • Operation Nuke (1973)
  • High Crystal (1974)
  • Cyborg IV (1975)

Adaptation[modifier | modifier le code]

  • Ce roman a inspiré en 1973 les producteurs de la télévision américaine une série appelée The Six Million Dollar Man, L'Homme qui valait trois milliards pour les français, qui a connu un certain succès et qui, en 1976, a pour une série dérivée The Bionic Woman (Super Jaimie).

Annexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]