Crossfire (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crossfire.
Client version 1.7.0

Crossfire est un jeu de rôle informatique multijoueur sous licence GPL dérivé des « rogue-like » et dont le développement a commencé à la mi-1992.

Il se base sur des cartes prédéfinies (environ 3000), ainsi que des cartes aléatoires. De nombreuses races sont disponibles, ainsi que plusieurs professions. Les joueurs peuvent jouer seuls, ou se regrouper et partager l’expérience acquise. Une interaction limitée avec des personnages non joueurs est également possible. Différentes quêtes permettent d'obtenir des objets ou des récompenses honorifiques.

La magie est présente, aussi bien sous forme de magie divine que de magie personnelle du joueur. Des maladies existent, et se propagent de joueur en joueur ou monstre. Le joueur doit également se nourrir de temps en temps, sous peine de mourir. Enfin, pour sortir du jeu, le joueur doit revenir à un lit vers la réalité, ce qui empêche de sortir à n’importe quel moment.

Il existe de nombreuses compétences au sein du jeu, du combat à arme à une main au karaté, en passant par l'alchimie (pour créer des objets), la littérature (pour pouvoir écrire dans des livres, ou des sorts sur des parchemins), l’art du chant (pour calmer les monstres), etc.

Le jeu est principalement basé sur le hack and slash, la destruction de monstres. Cependant des compétences comme l’alchimie viennent étendre le jeu. Chaque joueur peut également posséder un ou plusieurs appartements, dans lequel il peut entreposer des objets, et où il est seul à pouvoir pénétrer.

Le jeu (client et/ou serveur) est disponible sous les plates-formes :

Différents serveurs publics existent, et sont listés sur un méta-serveur, que le client peut interroger.

Un éditeur, écrit en Java, permet de créer ou modifier des cartes.

Ce jeu est écrit en C, et un système de plugins permet de l’étendre, notamment par des scripts en Python.

Liens externes[modifier | modifier le code]