Copris lunaris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Copris lunaris, le copris lunaire, est un insecte coléoptère de la famille des Scarabaeidae.

Description[modifier | modifier le code]

Extraits d'une planche (Faune d'Allemagne), par Edmund Reitter (1908)

Il est morphologiquement assez voisin des bousiers (mais ne fabrique pas de boules de bouse de vache).

Les mâles ont une longue « corne » sur la tête alors que les femelles ne laissent voir qu'une petite pointe échancrée.

Les élytres sont très nettement striés dans le sens longitudinal.

Comme chez les bousiers, la tête est large, plate, en forme de pelle à bord tranchant et les pattes antérieures puissantes et dentelées avec des tibias élargis font office de râteau.

Le copris lunaire mesure de 17 à 27 mm et sa couleur est noir brillant.

Comportement[modifier | modifier le code]

À la différence des bousiers qui forment des boules à partir des bouses pour y déposer leurs œufs, le Copris lunaris creuse, au contraire, des galeries sous les bouses dans lesquelles il enfouit de la matière sur laquelle les femelles déposent leurs œufs.

Copris lunaris est un insecte stridulant très nettement. Il est réparti sur presque toute la France.

À ne pas confondre avec…[modifier | modifier le code]

l'espèce relativement ressemblante :

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Copris belisama Schrank, 1798
  • Scarabaeus bifidus Poda, 1761
  • Copris castaneus Mulsant, 1842
  • Copris corniculatus Mulsant, , 1842
  • Copris deletus Mulsant, 1842
  • Scarabaeus emarginatus Olivier, 1789
  • Copris gistelianus Gistel, 1857
  • Copris jenisonianus Gistel, 1857
  • Scarabaeus lunus Schrank, 1798
  • Copris obliteratus Mulsant, 1842
  • Scarabaeus quadridentatus De Geer, 1778

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]