Comte de Chester

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le titre de comte de Chester fut l'un des plus puissants titre de l'Angleterre médiévale. Le Cheshire appartenait aux comtes, ainsi que les honneurs de Chester, des terres et des places dans toute l'Angleterre.

Histoire du titre[modifier | modifier le code]

En 1237, après la mort de John le Scot, le titre est racheté aux sœurs de Ranulf de Blondeville, gendre de Conan IV de Bretagne, par le roi Henri III, qui le donna à son fils Édouard.

Depuis 1301, le titre est généralement donné à l'héritier désigné du trône d'Angleterre. Depuis 1399, il est donné conjointement avec le titre de prince de Galles.

Première création (1071)[modifier | modifier le code]

Deuxième création (1264)[modifier | modifier le code]

Le titre est repris par la couronne.

Troisième création (1301)[modifier | modifier le code]

Le titre est repris par la couronne.

Quatrième création (1312)[modifier | modifier le code]

Ensuite, le titre est donné séparément à celui de Prince de Galles aux héritiers désignés de la couronne du Royaume-Uni.

À partir de 1399, le titre est associé à celui de Prince de Galles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]