Cité des étoiles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

55° 52′ 35″ N 38° 06′ 44″ E / 55.87639, 38.11222 ()

La centrifugeuse de la Cité des étoiles à Moscou

La cité des étoiles (en russe : Звёздный Городо́к, Zviozdny gorodok) est un complexe anciennement militaire, devenu civil après le 1er juillet 2009, situé au nord-est de Moscou dans la ville de Chtchiolkovo. Elle accueille le Centre d'entraînement des cosmonautes Youri Gagarine.

Présentation[modifier | modifier le code]

Depuis les années 1960, tous les cosmonautes y ont préparé leurs vols spatiaux. À l'époque soviétique, la ville était secrète, très sévèrement gardée et isolée du reste du monde. De nos jours, de nombreux cosmonautes russes vivent dans la cité des étoiles avec leurs familles. Cette cité comporte toutes les installations nécessaires au fonctionnement d'une ville. Ainsi, deux parties se distinguent, le centre d'entrainement où se trouve également les salles de cours pour les astronautes et la ville en elle-même où se logent les familles

La chienne Laïka y possède une statue, tout comme Youri Gagarine, très présent à la cité.

Centre d'entraînement des Cosmonautes Youri Gagarine

Évolution[modifier | modifier le code]

La cité des étoiles a subi de grandes transformations au cours du temps. Composée de quelques bâtiments lors de sa création en 1960, la cité s'est très vite agrandie pour accueillir les 20 premiers cosmonautes postulant pour la mission Vostok 1. Les cours se déroulaient alors à la craie et la technologie etait peu présente ou peu perfectionnée. Cette méthode resta en place jusqu'à la chute de l'Union soviétique. Sous l'Union soviétique, la cité est très privée, le premier astronaute non originaire d'un pays communiste à aller à la cité des étoiles est Jean-Loup Chrétien en 1980. La cité s'ouvre peu à peu au monde extérieur et se modernise. En 1994, ce sont les Américains qui arrivent à la cité des étoiles, dès lors, l'URSS n'a plus rien à leur cacher concernant cette base. Aujourd'hui la base s'est ouverte au monde extérieur et reçoit même la visite de groupes scolaires.