Christopher Browning

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Christopher Robert Browning, né le 22 mai 1944, est un historien américain fonctionnaliste spécialiste de l'Holocauste. Il est principalement connu pour son ouvrage, Les Hommes ordinaires : le 101e bataillon de reserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne. Dans ce livre, il montre comment un groupe de soldats allemands a été amené à tuer des milliers de juifs. Pour Christopher Browning, c'est la société qui, conditionnant les individus dès leur naissance à la soumission de l'autorité, a fait de ces soldats des tueurs. Pour étayer cette thèse, il s'appuie sur les travaux de Stanley Milgram.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (en) Ordinary Men : Reserve Police Battalion 101 and the Final Solution in Poland, New York : HarperCollins, 1992.
    (fr) Des hommes ordinaires. Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la « Solution finale » en Pologne, Paris, Les Belles Lettres, 1994 (1re éd. américaine, 1992).
  • (en) The Final Solution and the German Foreign Office: a study of Referat D III of Abteilung Deutschland, 1940–43, New York : Holmes & Meier, 1978.
    (fr) Des Voix sous la cendre. Manuscrits des Sonderkommandos d’Auschwitz-Birkenau, Paris, Calmann-Lévy/Mémorial de la Shoah, 2005.