Charles-Alexandre Jollage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charles-Alexandre Jollage - parfois orthographié Jolage - (? - 1761) fut un claveciniste et organiste français. Il fut organiste de Stanislas Leszczyński, roi de Pologne exilé en France et professeur.

En 1755, après le décès de Guillaume-Antoine Calvière, organiste de Notre-Dame de Paris, la succession de ce dernier fut assurée par quatre organistes travaillant par trimestre ou « quartier » : René Drouard du Bousset, Charles-Alexandre Jollage, Louis-Claude Daquin et Armand-Louis Couperin. À sa mort son quartier fut repris par Pierre-Claude Foucquet. Jollage était également organiste de l’église des Petits Pères de la place des Victoires.

Il avait épousé le 13 septembre 1723 à Paris (paroisse Saint-Séverin) Nicole Brou, qui mourut le 19 novembre 1752, paroisse Saint-Eustache. Il mourut le 6 avril 1761 en son domicile rue Vieille-du-Temple. L’inventaire dressé après son décès mentionne « un paquet de brochure de musique », et un clavecin qu’il avait prêté à Jeanne-Charlotte-Rose Loiseau, n’ayant pas assez de place pour le mettre dans sa chambre, et qui est décrit ainsi : « un clavecin à deux claviers dans sa boete et sur son pied de bois peint en verd et à fillets dorés avec saq de cuir prisé comme très vieux quarante livres ».

Son seul recueil connu est un livre de pièces de clavecin publié à Paris en 1738. Il contient deux des rares exemples de "pièces croisées" en France après François Couperin.

  • Courante
  • La Cheverny
  • Le Postillon
  • Les Tendresses mutuelles
  • 1er menuet, 2e menuet, 3e menuet
  • La Naïve
  • L’Italienne
  • La Marais
  • La Bonne amie
  • L’Obstinée
  • La Résolue
  • L’Agitée (pièce croisée)
  • La Tranquille (pièce croisée)
  • 1er tambourin, 2e tambourin, 3e tambourin
  • Gigue
  • Les Caquets
  • L’Utile

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Charles-Alexandre Jollage Suivi par
Louis-Claude Daquin
Organiste, cathédrale Notre-Dame de Paris
1755-1761
Claude-Bénigne Balbastre