Cers (vent)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Cers
Rose des vents sur la Méditerranée1
1Cette rose des vents était utilisée par les marins sur la Méditerranée pour se repérer. La direction, le nom et les effets de chacun de ces vents peuvent varier suivant les régions (en particulier, les directions du Mistral et de la Tramontane sont permutées dans la région du Languedoc).

Le cers, ou çers‭, (en catalan : el cerç) est un vent venant du nord-ouest de Narbonne, parfois très violent[1], soufflant dans le Languedoc près de la côte méditerranéenne. Il est toujours sec, mais est froid en hiver et parfois très chaud en été.

Dans les terres de l'ouest, à partir des îles charentaises, le cers devient la galerne.

Les Romains, découvrant le site de la future ville gallo-romaine de Narbonne, parlaient d'une ville vénéneuse quand le vent marin soufflait et favorisait le paludisme[réf. nécessaire], et d'une ville venteuse quand le cers soufflait et assainissait l'air[2]. Ils ont fait du cers un dieu « Cersius »[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Qui trouve le cers perd la tramontane...‭ (I) & Qui trouve le cers perd la tramontane...‭ (‬II‭)
  2. a et b Le grain de sel, N° 32, juillet 2011, page 5