Cayetano Sarmiento

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sarmiento Tunarrosa est un nom espagnol ; le premier nom de famille est Sarmiento et le second (d'usage facultatif) est Tunarrosa.
Cayetano Sarmiento
Image illustrative de l'article Cayetano Sarmiento
Cayetano Sarmiento lors du Critérium du Dauphiné 2012
Informations
Nom Sarmiento
Prénom Cayetano
Date de naissance 25 mars 1987 (1987-03-25) (27 ans)
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Équipe actuelle Cannondale
Équipe non-UCI
2008
2009
UNE
UNE-EPM
Équipe UCI
2007
2010-2011
2012
2013-
Boyaca es Para Vivirla-Marche
Acqua & Sapone
Liquigas-Cannondale
Cannondale

Cayetano José Sarmiento Tunarrosa, né le 25 mars 1987 à Arcabuco, est un coureur cycliste colombien. Il évolue actuellement dans l'équipe Cannondale.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2010, il est recruté par l'équipe continentale professionnelle italienne Acqua & Sapone. Il se signale lors du Giro par une neuvième place lors de l'étape de Montalcino parcourue sur les routes de l'Eroica et une quinzième place lors de l'étape s'achevant au sommet du Passo di Tonale et passant par le col du Gavia.

Équipe Liquigas et Tour de San Luis[modifier | modifier le code]

Après deux saisons chez Acqua & Sapone, il rejoint en 2012 l'équipe Liquigas-Cannondale. À la fin du mois de janvier, il dispute, avec sa nouvelle formation, le Tour de San Luis. Lors de la troisième étape, arrivant en altitude, il termine sixième, dans un quatuor, à vingt-six secondes du vainqueur Alberto Contador[1]. Après les trois étapes les plus importantes de l'épreuve, il figure au dixième rang au classement général provisoire[2]. Le lendemain, il chute lourdement dans la descente d'un col et se fracture la clavicule droite[3]. De retour à Duitama, il subit avec succès une intervention chirurgicale[4].

Bilan de l'année 2012 et perspectives pour l'année 2013[modifier | modifier le code]

En janvier 2013, il tire un bilan mitigé da sa saison 2012, sa fracture ayant eu un poids considérable sur le bon déroulement de celle-ci. Son pic de forme se situe en juin où il termine meilleur grimpeur du Critérium du Dauphiné[5]. Alors que le Tour d'Espagne est son pire moment de l'année, disposant de quelques libertés pour s'illustrer, il en fut incapable. Il espère pouvoir prendre sa revanche sur le Tour d'Espagne 2013. Et tout en aidant Ivan Basso à bien figurer au classement général, il rêve de remporter une étape sur le Tour d'Italie 2013. Il vient d'achever un cycle d'entraînement de deux mois en Colombie, pour être prêt à concourir dès que sa formation lui demandera[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

  • 2010 : 47e du classement général.
  • 2011 : 33e du classement général.
  • 2013 : 91e du classement général.

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

  • 2012 : 60e du classement général.
  • 2013 : 57e du classement général.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Tour de San Luis: Alberto Contador ganó la etapa, Miguel Rubiano finalizó tercero y es nuevo líder de la montaña », sur www.ciclismodecolombia.com,‎ 25 janvier 2012 (consulté le 10 septembre 2012)
  2. (es)« Les résultats officiels de la 5e étape du Tour de San Luis 2012 », sur www.edosof.com (consulté le 10 septembre 2012)
  3. (es) « San Luis: Viviani ganó la 6ª, Rubiano ya es campeón de montaña y Leipheimer a un paso del título », sur www.nuestrociclismo.com,‎ 28 janvier 2012 (consulté le 10 septembre 2012)
  4. « Opération réussie pour Cayetano Sarmiento », sur www.cyclismactu.fr,‎ 7 février 2012 (consulté le 14 janvier 2013)
  5. « Les différents classements finals du Critérium du Dauphiné 2012, cf. Grimpeur », sur www.letour.fr (consulté le 14 janvier 2013)
  6. (es) « “Quiero volver al Giro de Italia y poder ganar una etapa para el ciclismo colombiano”: Cayetano Sarmiento », sur www.revistamundociclistico.com (consulté le 14 janvier 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :