Cathédrale Saint-Flannan de Killaloe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale Saint-Flannan de Killaloe
Image illustrative de l'article Cathédrale Saint-Flannan de Killaloe
Présentation
Culte Anglican (Église d’Irlande)
Type Cathédrale
Rattachement Province anglicane de Dublin
Diocèse de Limerick et Killaloe
Géographie
Pays Irlande
Province Munster
Comté Comté de Clare
Commune Killaloe (en)
Coordonnées 52° 48′ 23″ N 8° 26′ 21″ O / 52.8065233, -8.439248852° 48′ 23″ Nord 8° 26′ 21″ Ouest / 52.8065233, -8.4392488  


La cathédrale Saint-Flannan de Killaloe (en) est une cathédrale anglicane irlandaise.

Elle est le siège historique du diocèse de Killaloe, fusionné tour à tour avec ceux de Kilfenora (en 1752), de Clonfert et Kilmacduagh (en 1834), puis de Limerick, Ardfert et Aghadoe (en 1976), et est donc actuellement l’une des trois cathédrales du diocèse dit « de Limerick et Killaloe », avec la cathédrale Sainte-Marie de Limerick et la cathédrale Saint-Brendan de Clonfert (en).

Histoire[modifier | modifier le code]

Abbaye[modifier | modifier le code]

Au nord-ouest du village, à 1 km de l’actuel pont, le Shannon forme une sorte de lac parsemé d’îles appelé Lough Derg. Une abbaye est fondée au VIe siècle par le futur saint Molua (en) sur l’une de ces îles, appelée Iniskeltair ; on pourra voir sur ce lieu jusqu’au début du XXe siècle les ruines de sept petites églises et d’une tour ronde. Son disciple, saint Flannan (en), est consacré en 639 évêque de la ville. On n’entendra plus parler de l’endroit comme d’un monastère[1].

Cathédrales[modifier | modifier le code]

Lorsqu’en 1185 Domnall Mor O'Brien — dernier roi de Munster — défait les anglo-normand, il fait ériger une première cathédrale dédiée à saint Flannan, qui est achevée après sa mort en 1225. Elle est détruite, et reconstruite au XIVe siècle ; seuls restent du premier édifice l’arche romane, et des fonts baptismaux décorés d’une arabesque sculptée.

Durant la période élisabethaine, Ennis est choisie comme ville principale du comté de Clare, et l’importance de Killaloe décroit.

Restauration récente[modifier | modifier le code]

En 2001, la cathédrale a été restaurée pour 200 000 £. L’entrée romane a été réparée, et la haute croix de 3,5 m (12 pieds), datée du XIIe siècle et effondrée contre les murs de l’église dans les années 1930, a été relevée et déplacée dans la nef de l’édifice[2].

Oratoires[modifier | modifier le code]

L’oratoire de saint Molua

Sur le côté nord, on trouve un oratoire, bien antérieur à la cathédrale actuelle ; Richard Colt Hoare[1] estimait au début du XIXe siècle qu’il devait dater de la fonlation de l’abbaye. Son toit est très haut, construit entièrement en pierre. Il possède une cloche, et deux entrées à l’est et à l’ouest.

L’oratoire de saint Molua (Lua's oratory), construit entre 1000 et 1150, a été déplacé de son emplacement d’origine sur l’île Friar, en face de la ville, lors de la construction du barrage de Ardnacrusha (en) dans les années 1920[3].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir également la liste des cathédrales d’Irlande.

  1. a et b Journal of a Tour in Ireland, A.D. 1806 Par Richard Colt Hoare, p. 37, (en) lire sur books.google.com
  2. http://ireland.archiseek.com/news/2001/000032.htm
  3. Heritage Ireland