Caradog ap Meirion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Caradog ap Meirion (730? - 798) (en latin : Caratacus, en anglais : Caractacus) fut un roi de Gwynedd.

Il succéda probablement à son cousin Rhodri le Chauve, aux alentours de 754, et déclarait être, comme ce dernier, un descendant du légendaire Cunedda (premier roi du Gwynedd).

Caradog descendait de Owain Ddantgwyn, un des fils de Einion le Haut et petit-fils de Cunedda. Owain était roi de Rhos, un petit état qui faisait partie du Gwynedd. Le titre de seigneur de Rhos s'étant transmis jusqu'à lui, Caradog a pu s'en servir pour revendiquer le trône de tout le royaume à la mort de Rhodri.

La date à laquelle Caradog usurpa le trône de Gwynedd reste encore incertaine, mais la période la plus probable fut celle qui suivit la mort de Rhodri entre 754 et 768. De même on ignore s'il a effectivement succédé à Rhodri ou si quelqu'un d'autre aurait eu un règne éphémère juste avant.

Ce fut en 754 que l'évêque de Gwynedd, Elfoddw, parvint à convaincre l'église galloise d'adopter le système catholique pour calculer la date de la pâques. Ce point était resté en suspens entre l'église romaine et l'église celtique malgré le synode de Whitby qui eut lieu un siècle auparavant. Bien que le nom de Caradog n'y soit pas officiellement associé, on peut supposer qu'une telle prise de décision n'aurait pas eu lieu sans le support un roi gallois puissant et séculier. Or seul Caradog semble remplir ces conditions, ce qui semble donc indiquer qu'en 754 il devait être déjà monté sur le trône. Si on admet cette hypothèse, il faut alors supposer que Caradog devait avoir déjà bien sécurisé sa position, et avait donc peut-être succédé à Rhodri avant la mort de ce dernier.

Comme pour la plupart des dirigeants gallois de l'époque, le règne de Caradog fut marqué par les menaces constantes des royaumes voisins anglo-saxons d'Angleterre. On raconte que Caradog mourut lors d'une bataille contre Coenwulf, le roi de Mercie lors d'une bataille en Snowdonie (nom anglais d'une grande partie du Gwynedd). Mais d'autres récits rapportent qu'il aurait été étranglé lors de l'instigation de Cynan, le fils de Rhodri.

Source[modifier | modifier le code]

  • (en) Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens Robinson (Londres 1998) (ISBN 1841190969) « Caradog ap Meirion c754 - c798 » p. 148.