Camma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'empoisonnement de Camma et Synorix au temple de Diane (Charles Poerson, XVIIe siècle).

Camma est une femme galate d'une grande beauté, elle peut être considérée comme un personnage mythologique.

Son histoire tragique, racontée par Plutarque et Polyen, a fait l'objet d'adaptation théâtrale, notamment par Thomas Corneille[1]. Elle avait épousé le tétrarque Cyrius Le Noir. Sinoric, prince de Galatie fait périr Cyrius par trahison pour épouser Camma, dont il était épris. Camma feignit de se rendre à ses désirs et le conduisit dans le temple de Diane comme pour célébrer leur union : là, elle partagea avec lui une coupe qu'elle avait empoisonnée. Elle expira aussitôt au pied de l'autel, heureuse de le faire périr avec elle. Le thème de la vengeance dans le suicide est très courant dans l'antiquité et dans la tragédie.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]