Calula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Calula (Caluula)
Administration
Pays Drapeau de la Somalie Somalie
Région Bari
Démographie
Population 40 000 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 11° 57′ 52″ N 50° 45′ 21″ E / 11.9644, 50.7558 ()11° 57′ 52″ Nord 50° 45′ 21″ Est / 11.9644, 50.7558 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somalie

Voir la carte administrative de Somalie
City locator 14.svg
Calula (Caluula)

Géolocalisation sur la carte : Somalie

Voir la carte topographique de Somalie
City locator 14.svg
Calula (Caluula)

Calula (ou Caluula) est une ville somalienne de l'État du Puntland. Située à l'extrémité de la corne de l'Afrique, la ville compterait environ 40000 habitants bien qu'il soit très difficile de faire, ne serait-ce que des approximations tant le Puntland est coupé du Monde du fait des guerres et de la pauvreté ravageant cette région séparatiste.

Économie[modifier | modifier le code]

Les principales activités économiques de la ville sont la pêche, la piraterie et les pillages commis par les miliciens natifs de la ville qui leur permettent de rapporter diverses denrées.

Repères cardinaux[modifier | modifier le code]

Calula est située au niveau du Cap Gardafui, au Sud-Ouest de l'archipel de Socotra appartenant à la République du Yémen et au Sud-Est de la ville d'Aden. La proximité avec le Yémen a déjà permis à des milliers de somaliens originaires de Calula et des villes environnantes de migrer vers ce pays dans le but de fuir la guerre et de trouver une vie meilleure, ce qui n'est malheureusement pas évident, du fait de l'extrême pauvreté ravageant aussi le Yémen et de la présence du Golfe d'Aden, bras de mer dangereux séparant les deux pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville fut fondée dans la fin des années 1920. En 1930, selon les données de l'encyclopédie Espasa, elle comptait environ 500 habitants. Dans les années 1970, la ville, comme le reste de la Somalie connut une période d'apogée avant d'être détruite par les guerres des années 1980 à nos jours.