Bunker buster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une bombe guidée Paveway, à charge pénétrante, frappe sa cible lors d'un test

Un bunker buster est une bombe conçue pour pénétrer des cibles fortifiées ou des cibles enterrées en profondeur. Elle diffère des autres bombes à retardement par sa conception spécifique, notamment une enveloppe plus solide et aérodynamique. Elle ajoute aux forces aériennes des capacités auparavant limitées à des troupes au sol de spécialistes militaires en destruction. Elles furent utilisées par l'armée américaine en Irak en 1991 et par l'armée israélienne au Liban en été 2006.

Pour pénétrer, elle utilise son énergie cinétique.

Le système de guidage peut être GPS, laser, mixte (liste non exhaustive).

Historique[modifier | modifier le code]

Bombes à charge pénétrante[modifier | modifier le code]

D'un point de vue technique, une bombe bunker buster est une bombe à charge pénétrante. Le principe de charge pénétrante n'a rien de nouveau : balle et flèche. De nombreuses bombes pouvant être pénétrantes sont en service dans de nombreuses armées, BGL et Paveway, pour ne citer qu'elles. La plupart du temps, il suffit d'une simple modification du temps de détonation à l'impact pour qu'une bombe devienne pénétrante. Ainsi de nombreuses bombes qui ne rentrent pas dans la catégorie bunker buster, ont cependant la capacité de pénétrer et détruire des cibles fortifiées de type bunker.

Différenciation[modifier | modifier le code]

Bombe Grand Slam de 10 tonnes
Base sous-marine de U-Boot après impact d'un Grand Slam

La première bombe qualifiée et entièrement conçue pour être un bunker buster est la GBU-28, de 2 268 kg, conçue aux États-Unis en 1991. Elle peut pénétrer 6 mètres de béton armé ou 30 mètres sous terre. En 1991, ceci constitua une grande amélioration comparée à d'autres bombes ne pouvant pénétrer que 1,5 mètre de béton voire 3 mètres pour certaines. La seule autre bombe conventionnelle qui pouvait lui être comparée, en termes de destruction de cibles fortifiées, était la bombe britannique Grand Slam, 10 tonnes, à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]