Bullingdon club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Bullingdon Club est un cercle d'étudiants d'Oxford qui se distingue par l'aisance matérielle de ses membres et le comportement destructeur et provocateur de ceux-ci.

Fondé il y a plus de 200 ans, le club connait parmi ses épisodes les plus notables la destruction de plusieurs centaines de vitres, portes, vitres de réverbères en une soirée et de façon plus générale de nombreuses beuveries, destructions de bar et restaurants.

Aussi bien David Cameron que Boris Johnson et George Osborne[1] en firent partie, les deux premiers disant aujourd'hui regretter leurs actions de l'époque[2],[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Krupp, Kerstin: Spaß ohne Grenzen, Hass ohne Grenzen. In: Frankfurter Rundschau du 9 octobre 2014 (en allemand)
  2. Private Eye, 19 août-1er sept. 2011, P.7, number crunching
  3. Cameron as leader of the Slightly Silly Party, The telegraph, 14 fév. 2007