Brian Vandborg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brian Vandborg
Image illustrative de l'article Brian Vandborg
Brian Vandborg lors du Tour de Californie 2009
Informations
Nom Brian Vandborg
Date de naissance 4 décembre 1981 (33 ans)
Pays Drapeau du Danemark Danemark
Spécialité Rouleur
Équipes professionnelles
2004-2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
Team CSC
Discovery Channel
Team GLS
Liquigas
Liquigas-Doimo
Saxo Bank-SunGard
SpiderTech-C10
Cannondale
Principales victoires
MaillotDinamarca.PNG Champion du Danemark du contre-la-montre (2006 et 2013)

Brian Vandborg, né le 4 décembre 1981 à Herning, est un coureur cycliste danois. Professionnel de 2004 à 2013, il a été champion du Danemark du contre-la-montre en 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2002 et 2003, Brian Vandborg est champion du Danemark du contre-la-montre espoirs. Il est également champion du Danemark sur route espoirs en 2002, et du contre-la-montre par équipes en 2003. Il prend la troisième place du championnat du Danemark du contre-la-montre élites en 2003.

Il devient professionnel dans l'équipe CSC en 2004. Il est à nouveau troisième du championnat du Danemark du contre-la-montre cette année-là, deuxième en 2005. Il dispute son premier grand tour, le Tour d'Espagne, en 2004. En 2005, il gagne une étape du Tour de Géorgie et participe au Tour d'Italie, où il est équipier d'Ivan Basso. En 2006, il devient champion du Danemark du contre-la-montre et remporte avec CSC l'Eindhoven Team Time Trial, contre-la-montre par équipes de l'UCI ProTour. Il se classe 2e du Chrono des Herbiers, 3e du Circuit de la Sarthe et 4e du championnat du monde du contre-la-montre.

En 2007, Brian Vandborg rejoint l'équipe américaine Discovery Channel, en compagnie du leader de CSC, Ivan Basso. L'équipe disparaît en fin d'année et Vandborg rejoint l'équipe danoise GLS en 2008. Il est sélectionné en équipe nationale pour les Jeux olympiques de Pékin. Il abandonne lors de la course en ligne et prend la 32e place du contre-la-montre.

Il est recruté par l'équipe italienne Liquigas en 2009. Avec elle, Brian Vandborg dispute deux fois le Tour de France, en tant qu'équipier de Vincenzo Nibali en 2009 et d'Ivan Basso et Roman Kreuziger en 2010.

En 2011, il revient dans l'équipe de Bjarne Riis, Saxo Bank-SunGard. Il y est équipier d'Alberto Contador, lors du Tour de France.

Sans équipe en 2012, il signe le 16 mars 2012 en faveur de la formation canadienne SpiderTech-C10[1]. En fin d'année, l'encadrement de l'équipe Spidertech décide de suspendre l'activité de celle-ci pour l'année 2013, afin de « concentrer [ses] efforts sur l’acquisition du statut WorldTour de l’UCI » en 2014[2],[3],[4]. Ainsi, Brian Vandborg, comme ses coéquipiers qui envisageaient de rester chez Spidertech, doit trouver une nouvelle équipe pour 2013. Il est recruté, ainsi que son coéquipier canadien Guillaume Boivin, par l'équipe italienne Cannondale, qui évolue dans le World Tour. À la fin de cette saison, son contrat avec Cannondale se termine, Vandborg n'obtient pas de contrat dans une autre formation et arrête alors sa carrière[5].

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Par année[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

  • 2004 : abandon (17e étape)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Brian Vandborg signe chez SpiderTech-C10 », sur cyclismactu.fr,‎ 16 mars 2012
  2. « L’équipe SpiderTech travaille vers 2014 », sur cyclesportmanagement.com,‎ 12 octobre 2012 (consulté le 24 janvier 2013)
  3. (en) « Spidertech suspends racing for 2013 season », sur cyclingnews.com,‎ 16 octobre 2012 (consulté le 24 janvier 2013)
  4. « SpiderTech : « Tous un peu surpris » », sur velochrono.fr,‎ 15 octobre 2012 (consulté le 24 janvier 2013)
  5. Alexandre Mignot, « Brian Vandborg met un terme à sa carrière », sur cyclismactu.net,‎ 7 décembre 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :