Bosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bosa
Vue de Bosa depuis le château de Serravalle
Vue de Bosa depuis le château de Serravalle
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of the Italian region Sardinia.svg Sardaigne 
Province Oristano 
Code postal 08013
Code ISTAT 095079
Code cadastral B068
Préfixe tel. 0785
Démographie
Gentilé bosani
Population 8 133 hab. (31-12-2010[1])
Densité 60 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 18′ 00″ N 8° 30′ 00″ E / 40.3, 8.5 ()40° 18′ 00″ Nord 8° 30′ 00″ Est / 40.3, 8.5 ()  
Superficie 13 567 ha = 135,67 km2
Divers
Saint patron Sant'Emilio e Priamo
Fête patronale 28 mai
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sardaigne

Voir sur la carte administrative de Sardaigne
City locator 14.svg
Bosa

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Bosa

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Bosa
Liens
Site web http://www.bosa.it

Bosa est une commune italienne d'environ 8 100 habitants située dans la province d'Oristano dans la région Sardaigne en Italie.

Chef-lieu de la contrée historique de la Planargia (it), Bosa faisait partie, jusqu'à la fin de l'année 2005, de la province de Nuoro, mais, à la suite de l'entrée en vigueur de la loi régionale n° 9 du 12 juillet 2001, elle est passée dans la province d'Oristano.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située sur les bords d'un fleuve, le Temo, elle n'est guère éloignée de la côte ouest (Marina di Bosa) où se trouve un port qui comprend l'île Rossa, juste avant l'estuaire du fleuve.

Une trace écrite phénicienne, désormais perdue, qui peut être datée du IXe siècle av. J.-C., évoque un gentilé Bs'n pour ce toponyme, dont Ptolémée reparle ensuite sous le nom de Bosa.

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Bosa est célèbre pour sa Malvasia di Bosa (un vin blanc doux), le premier vin à dénomination protégée en Sardaigne qui a été rendu célèbre par le film documentaire Mondovino de Jonathan Nossiter (sélection officielle à Cannes). le plus grand trésor de Bosa reste sa cote fantastique et intacte (classée cinq voiles dans le guide bleu de legambiente, quatrième en Italie), qui compte des dizaines de cales, plages et une mer aux eaux limpides et cristallines. Au sud se situe la plage de Port Alabe, sur laquelle se trouvent les appartements à louer. Tout près de l'estuaire du fleuve, les cales de " Sas Covas ", " Poggiu 'e sos columbos " et " Poggiu 'e Padres ". Au nord la zone côtière est beaucoup plus vaste et la nature y est plus sauvage. N'oubliez pas la zone des récifs de Capo Marrargiu qui sont vraiment intéressants pour les amateurs de la pêche. Et le long de la route Bosa-Alghero il y a d'innombrables plages accessibles en voiture, ou pour les plus aventureux, par de raides sentiers : S'abba druche, Cumpoltittu, Tentizzos, Torre Argentina, Managu.

Culture[modifier | modifier le code]

Les fêtes à Bosa sont très particulières. Le deuxième dimanche de septembre il y a la fête de Nostra Signora de Regnos Altos qui consiste en une longue procession qui part du quartier de Sa Costa et qui va jusqu'au château, où la messe est célébrée. Très caractéristique également, le Carnaval de Bosa ; les moments clous sont : le jeudi " laldaggiolu ", le dimanche du Carnaval (représentation de la naissance du carnaval), mardi gras avec " S'Attitidu " (pleur pour la mort du carnaval - matin) et " Giolzi " (les marionnettes symbolisant le carnaval sont brûlées - la nuit). Et pour finir, le premier dimanche d'août, une spectaculaire procession de bateaux est organisée sur le fleuve Temo en l'honneur de Sainte Marie de la Mer. En ce qui concerne l'artisanat, Bosa est réputée pour la transformation du corail, ainsi que pour la filigrane d'or et ses filets exclusifs et très appréciés. Dans la production vinicole, c'est la très bonne Malvasia qui détient la place d'honneur, tandis que dans la gastronomie Bosa est renommée pour ses plats à base de langouste

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

Petite ville côtière, Bosa est une des capitales de la Sardaigne et conserve les traces de sa splendeur passée tout au long de ses rues principales et dans son centre historique, riche d'églises et de monuments. Une belle avenue avenante, de petites places qui rappellent certains bourgs de la Romagne, et d'élégants édifices construits en pierre rose. Parmi les monuments à voir, le Château Malaspina (datant de 1112), le quartier médiéval de Sa Costa, les anciennes tanneries et la Tour de Bosa.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Bosa Marina

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Magomadas, Modolo, Montresta, Padria (SS), Pozzomaggiore (SS), Suni, Villanova Monteleone (SS)

Evolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.