Bleu porte-queue de l'Est

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Everes comyntas

Le Bleu porte-queue de l'Est (Everes comyntas) est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae, du genre Everes.

Dénominations[modifier | modifier le code]

Everes comyntas a été nommé par Godart en 1824.

Synonymes : Polyommatus comyntas Godart, [1824]; Cupido comyntas (Godart, [1824]); Lycaena comyntas ; Godman & Salvin, [1887][1].

Pour certains Everes est un sous-genre de Cupido, d'où l'appellation Cupido comyntas.

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Bleu porte-queue de l'Est se nomme Eastern Tailed Blue en anglais.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Everes comyntas sissona (Wright, 1905)
  • Everes comyntas texana (Chermock, 1945)[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit papillon qui présente un dimorphisme sexuel, le dessus du mâle est bleu à reflets violets bordé d'une fine marge noire et d'une frange blanche, avec une queue aux postérieures, celui de la femelle est marron et dans la génération printanière marron suffusé de bleu, avec les mêmes frange blanche et queue[2].

revers

Le revers est gris pâle un peu suffusé de bleu et orné de petits points noirs cernés de blanc et aux postérieures un à trois chevrons orange submarginales proches de la queue.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole de mai à octobre en deux ou trois générations[2].

Il hiverne au stade de chenille[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont divers : des astragales (Astragalus), des Desmodium, des Lathyrus, des Melilotus, des Trifolium[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent sous forme de deux isolats dans l'est et dans le sud-ouest de l'Amérique du Nord. Au Canada il est présent dans le sud du Nouveau-Brunswick, du Québec et de l'Ontario et, à l'ouest dans le sud du Manitoba et le sud-est de la Saskatchewan. Aux États-Unis il est présent du centre à l'est et dans l'ouest[2],[3].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans les lieux ouverts.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :