Biobanque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une biobanque est une collection d'échantillons et de données biologiques destinés à la recherche scientifique, en biologie (notamment en génomique) et en médecine.

Il existe des biobanques « populationnelles » étudiant une cohorte de volontaires représentatif de la population générale et des biobanques « hospitalières » regroupant les échantillons et les données biologiques ainsi que les diagnostics de patients. On peut aussi distinguer les biobanques cliniques mise en place pour aider les diagnostics et les biobanques destinées à la recherche scientifique[1].

Exemples[modifier | modifier le code]

Les biobanques incluant les données génétiques de volontaires ou de patients peuvent permettre de réaliser notamment des études d'association pangénomiques.

Biobanque institutionnelle de Lausanne[modifier | modifier le code]

En Suisse, le Centre hospitalier universitaire vaudois et l'Université de Lausanne ont mis en place la Biobanque institutionnelle de Lausanne pour récolter des échantillons biologiques, des données médicales et les génomes de tous les patients qui y consentent[2],[3]. Les patients peuvent consentir à faire don d'échantillons et des données sous forme « codée » (lien avec le dossier médical du donneur est possible seulement avec un code), de manière « anonymisée » (lien avec le donneur définitivement supprimé) ou choisir de ne pas participer à la recherche scientifique[4]. Les données de la biobanque pourront être utilisées pour des projet de recherche en cours ou futurs (en biologie et en médecine) dûment approuvés par la commission d'éthique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biobanque, www.chuv.ch (page consultée le 16 novembre 2014).
  2. Biobanque institutionnelle de Lausanne, www.chuv.ch (page consultée le 16 novembre 2014).
  3. Olivier Dessibourg, « Au CHUV, une nouvelle biobanque unique en Europe », Le Temps, jeudi 13 décembre 2012 (page consultée le 16 novembre 2014).
  4. Consentement général, www.chuv.ch (page consultée le 16 novembre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]