Bebel Gilberto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilberto.

Bebel Gilberto

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Bebel Gilberto en concert en 2012

Informations générales
Nom de naissance Isabel Gilberto de Oliveira
Naissance 12 mai 1966
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Bossa nova, jazz, electro
Années actives depuis 1980
Labels Crammed Discs
Site officiel www.bebelgilberto.com

Bebel Gilberto (née le 12 mai 1966 à New York) est une chanteuse populaire brésilienne souvent associée à la bossa nova. Elle est la fille du compositeur João Gilberto et de la chanteuse Miùcha Cantora, elle-même sœur de Chico Buarque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son environnement familial fait que Bebel Gilberto commence à chanter très jeune. Dès l'âge de sept ans, elle enregistre en studio, sur un disque de Miùcha Cantora et Antonio Carlos Jobim, sa première chanson, Calice, sur la dictature brésilienne[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Bebel Gilberto (mini-LP) (1986)
  • De Tarde, Vendo O Mar (con Luizão Maia y Banzai) (1991)
  • Tanto Tempo (2000/2002)
  • Bebel Gilberto (en) (2004)
  • Momento (2007)
  • All in One (2009)
  • Tudo (2014)

Collection[modifier | modifier le code]

  • Tanto Tempo Remixes (2001)
  • Tanto Tempo (Special Remix Edition (2003)
  • Bebel Gilberto Remixed (2005)

LP's[modifier | modifier le code]

  • Bring Back The Love - Remixes EP 1 (2007) [digital-only]
  • Bring Back The Love - Remixes EP 2 (2007) [digital-only]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Plusieurs de ses chansons sont apparues dans la série Nip/Tuck[réf. souhaitée].

Références[modifier | modifier le code]

  1. François-Xavier Gomez, Bebel Gilberto, la bossa en héritage, Libération, 9 octobre 2000.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]