Bataille de Frankenhausen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 21′ 21″ N 11° 06′ 04″ E / 51.35583, 11.10111 La bataille de Frankenhausen est la conclusion de la guerre des paysans qui éclata en 1524-1525.

Il ne faut pas croire que c’est un mouvement inédit puisque 18 autres mouvements analogues coururent sur le XVe siècle. Contrairement aux autres mouvements, celui-ci dispose d’un facteur religieux important.

En effet, le mouvement fut déclenché en 1524 lorsque des communautés réformées affirmèrent qu’elles avaient le droit de choisir librement leur pasteur. Luther ne réagit pas dans un premier temps et promut plutôt la paix, mais lorsqu’il vit l’ampleur du mouvement et l’accusation des princes qui le désignaient responsable de la révolte, il envoya le chevalier Philippe Ier de Hesse réprimer le mouvement des paysans conduits par le millénariste Thomas Münzer.

Luther choisit à cette occasion de passer d’une réforme sans fil directeur à une réforme institutionnalisée par le haut, c’est-à-dire avec l’aide du pouvoir civil. Il décide dès lors d’attribuer un pouvoir de réforme au prince, le jus reformandi, grâce auquel tout un territoire est converti lorsque le détenteur de l’autorité civile choisit la religion réformée et devient ainsi garant de l’autorité religieuse pouvant contrôler l’action des pasteurs dans son territoire.

Le 15 mai 1525, à la bataille de Frankenhausen, environ 6 000 personnes trouvèrent la mort et Thomas Münzer fut quant à lui capturé. Il fut exécuté le 27 mai.