Barre de réglage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La barre de réglage[1] (ou truss rod en anglais) est une tige métallique présente à l'intérieur du manche des guitares et des instruments avec des cordes sous forte tension. Cette pièce sert à stabiliser la forme du manche soumis à de fortes tensions et à en ajuster la courbure. Elle est généralement en acier avec un boulon à son extrémité pour modifier sa tension. La première version officielle de la barre de réglage (plus tard commercialisé sous le nom de Spoke Wire) remonte au 5 avril 1921 avec un brevet déposé par Thaddeus J. McHugh, un employé de Gibson [2],[3].

Action de la tige[modifier | modifier le code]

Coupe d'une guitare avec la tige de réglage à l'intérieur du manche

Quand la tige est relâchée (c.-à-d. dirigée vers le corps de la guitare), elle permet au manche de s'incurver légèrement en réponse à la tension des cordes qui peut s'élever à près de 27 N [4] . À l'inverse, quand la tige est serrée (c.-à-d. en direction de la tête), elle aligne le manche dans l'axe horizontal en s'opposant à la tension des cordes. Comme les cordes d'une guitare vibrent selon un motif elliptique, il est normalement préférable d'avoir un manche légèrement incurvé afin de faciliter le jeu et d'éviter les bruits de frettes. Sans une telle tige, le manche d'une guitare se déformerait progressivement jusqu'à atteindre une courbure irréversible. Les changements de température et d'humidité peuvent affecter la forme du manche. Un ajustement de la tige peut être également nécessaire lorsque le tirant (masse linéique des cordes) est modifié.

Les tiges sont la plupart du temps en acier, mais il existe aussi des modèles en graphite ou dans d'autres matériaux. Le renfort de manche n'est pas nécessaire pour les instruments à cordes qui n'ont pas une tension aussi élevée que celle présente sur une guitare à cordes d'acier. C'est le cas par exemple pour les guitares classiques avec des cordes en nylon ou les violons.

Ajustement[modifier | modifier le code]

Un instrument est normalement ajusté avant d'être livré et vendu. On déconseille aux novices d'intervenir sur la tige car il s'agit d'une opération qui peut endommager la guitare. Les retouches sont plutôt confiées à un luthier professionnel qui ajustera d'autres paramètres de la guitare pour la faire « sonner juste ». En tournant la tige dans le sens des aiguilles d'une montre, elle sera plus tendue et s'opposera à la tension des cordes avec un manche qui prendra une courbure positive (manche convexe). En tournant dans le sens inverse, la tension de la tige sera moindre et la tension des cordes l'emportera avec pour conséquence un manche dont la courbure sera négative (manche concave).

En résumé, quand on serre, le manche se redresse et la hauteur des cordes diminue. Risque de frisure. Quand on desserre, le manche se creuse et l'action des cordes augmente

Variantes[modifier | modifier le code]

Certaines guitares (comme les Rickenbackers) possèdent deux tiges, plus difficiles à ajuster car elles introduisent la modification de la torsion du manche[5]. On peut rencontrer plus rarement une tige dont le sens de rotation du réglage est inversé.

Extrait du brevet déposé par McHugh en 1921

Emplacement[modifier | modifier le code]

Trou à la base de la tête de la guitare, avec l'extrémité de la barre de réglage (type Fender)

La tige peut être ajustée grâce à un boulon situé à son extrémité. Selon le modèle de la guitare, le boulon peut se trouver :

  • du côté de la tête, au fond d'une cavité cylindrique (modèles Fender récents). L'ajustement se fait au moyen d'une clé Allen.
  • du côté du corps, dessous la jonction entre le manche et le corps de la guitare (modèles Fender plus anciens). Selon le modèle, il peut être nécessaire de retirer la plaque de protection (pickguard) pour y accéder.
  • sur les guitares Gibson et Epiphone, le boulon est couvert avec une petite plaque en forme de cloche sur le manche. L'ajustement se fait normalement avec des clés Allen dont le diamètre peut varier (6 ou 8 mm).
  • sur les guitares acoustiques, l'ajustement se fait dans le corps de la guitare en passant par l'ouïe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. d'autres termes existent pour désigner cet élément, comme tige de réglage, renfort de manche, barre ou tige de renfort
  2. Brevet de McHugh - inscription nécessaire
  3. Mode d'emploi de la tige, par Gibson
  4. valeur calculée à partir de la brochure de Gibson indiquant une tension de 200 lbs (7,23 lb = 1 N)
  5. Forum de Rickenbacker avec une explication du fabricant

Sur les autres projets Wikimedia :