Autremonde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Autre monde (homonymie) et Autre monde.

Autremonde (titre original : Otherland) est une saga de science-fiction écrite par Tad Williams. La publication des quatre volumes de l'édition originale (City of Golden Shadow, River of Blue Fire, Mountain of Black Glass et Sea of Silver Light) s'est étalée de 1996 à 2001. L'édition en langue française a débuté en 2000 et compte désormais 8 volumes, le dernier en date publié en février 2010 au Fleuve noir.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'histoire prend place dans la seconde moitié du XXIe siècle. Les systèmes de communication sont développés au point que les hommes peuvent communiquer au moyen de la réalité virtuelle (RèV), branché directement sur leur système nerveux. Parmi ces systèmes, secrètement, un réseau RèV hautement protégé a été développé par des personnes riches et puissantes du monde entier sous le nom d'Autremonde, dont le réalisme dépasse celui de la vie de tous les jours (VTJ). En même temps, des enfants passionnés par les jeux virtuels sombrent dans un coma inexpliqué.

Dans ce contexte, de simples personnages vont tenter de pénétrer dans le réseau d'Autremonde et de combattre la conspiration de la Confrérie du Graal. Ils vont devoir traverser des mondes correspondant aux fantasmes les plus fous de leur créateur.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

De nombreux personnages sont présentés dès le premier tome et rien ne semble les rapprocher, néanmoins, petit à petit, on se rend compte qu'ils sont tous à la recherche de la même chose, et finissent par se retrouver.

  • Paul Jonas : Un combattant dans les tranchées de la première guerre mondiale. Après avoir fait quelque rêves étranges, il quitte définitivement ses compagnons d'armes pour se retrouver dans un autre monde.
  • Irene Sulaweyo (Renie) : Professeur d'informatique noire en Afrique du Sud. Elle décide de s'intéresser à Autremonde quand son frère, Stephen, tombe mystérieusement dans le coma.
  •  !Xabbu : Un Bushman, élève de Renie qui devient rapidement son amie. Il décide de l'aider quand elle se met à la recherche d'Autremonde.
  • Long Joseph Sulaweyo : Il s'agit du père de Renie, alcoolique depuis le décès de sa femme. Il sera obligé de suivre Renie et !Xabbu car leurs recherches le mettent lui aussi en danger.
  • Orlando Gardiner : Il s'agit d'un adolescent accro d'un jeu de rôle Médiéval Fantastique en ligne. Il est atteint d'une maladie incurable (progéria) qui devrait bientôt lui coûter la vie.
  • Salome Fredericks : Meilleure amie d'Orlando. Comme elle se fait juste appeler Fredericks et que son avatar en ligne est un homme, Orlando croit qu'elle est de sexe masculin.
  • Mr Sellars: Vieil homme étrange qui vit reclus dans sa maison. C'est en fait lui qui va faire découvrir Autremonde aux autres protagonistes.
  • Cristabel Sorensen : Jeune fille qui aide Mr Sellars sans se rendre compte exactement de ce qu'elle fait.

Références[modifier | modifier le code]

L'une des particularités de ce roman est de fournir un grand nombre de références à d'autres œuvres de sciences-fiction, de fantasy et pour enfants. On trouve ainsi des références au Magicien d'Oz, De l'autre côté du miroir, La Guerre des mondes, l’Odyssée, aux romans de Tolkien, etc.

Volumes[modifier | modifier le code]

  • Autremonde, 2000, trad. Eric Holweck (Otherland: City of Golden Shadow, 1996)
  • L'ombre de la cité d'or, 2000, trad. Eric Holweck (Otherland: City of Golden Shadow'', 1996)
  • Le fleuve entre les mondes, 2001, trad. Jean-Pierre Pugi (Otherland: River of Blue Fire, 1998)
  • Les voiles d'illusion, 2001, trad. Jean-Pierre Pugi (Otherland: River of Blue Fire, 1998)
  • Les exilés du rêve, 2002, trad. Jean-Pierre Pugi (Otherland: Mountain of Black Glass, 1999)
  • La montagne de l'éternité, 2002, trad. Jean-Pierre Pugi (Otherland: Mountain of Black Glass, 1999)
  • Le Chant des spectres, 2009, trad. Jean-Pierre Pugi (Otherland: Sea of Silver Light, 2001)
  • Les Dieux de Lumière, 2010, trad. Jean-Pierre Pugi (Otherland: Sea of Silver Light, 2001)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Le Plus heureux de tous les enfants décédés (2005), traduction de The Happiest Dead Boy in the World (2003). Cette nouvelle est parue originellement dans l'anthologie Legends II, New Short Novels by the Masters of Modern Fantasy de Robert Silverberg et elle a été traduite dans le premier volume de l'anthologie française Légendes de la fantasy.

Voir aussi[modifier | modifier le code]