Astragale (architecture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Astragale.
Astragale torsadé dans l'église de Lucheux
Astragale sculpté entre le fût et le chapiteau corbeille d'une colonne antique dans la Grande Mosquée de Kairouan.

L'astragale est une moulure arrondie, sorte d'anneau ou de boudin, encadrée par deux filets. Considéré comme un petit tore, il sépare souvent le chapiteau de la colonne. Au Moyen Âge, l'astragale fait généralement partie du chapiteau (constituant ainsi sa base) et est séparé de la colonne par un joint. Dans l'art antique, c'est le contraire : l'astragale est toujours séparé du chapiteau.

L'astragale désigne aussi une moulure régnant sur la façade.

On parle de nez de marche en astragale, pour les marches ayant un débord en arrondi.

Le terme astragale vient du latin astragalus qui signifie « os du talon », lui-même dérivé du grec astragalos, qui signifie « vertèbre ».

L'astragale est un nom masculin et on dit donc « un astragale ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J. Justin Storck, Le Dictionnaire Pratique de Menuiserie, Ebénisterie, Charpente