Asaret d'Europe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Asaret d'Europe

Description de cette image, également commentée ci-après

Représentation d’Asarum europaeum dans l'ouvrage Flora von Deutschland, Österreich und der Schweiz, 1885

Classification APG III (2009)
Règne Plantae
Clade Angiospermes
Clade Magnoliidées
Ordre Piperales
Famille Aristolochiaceae
Genre Asarum

Nom binominal

Asarum europaeum
L., 1753

L'Asaret d'Europe (Asarum europaeum) est une espèce de petite plante vivace d'Europe centrale du genre Asarum et de la famille des Aristolochiaceae.

Son nom scientifique provient du grec « asê » signifiant « dégoût », « nausée » (allusion à son odeur)[1]

Ses noms vernaculaires sont asaret, cabaret, oreille-d'homme. De manière secondaire et régionale, il est nommé oreillette, rondelle, roussin, herbe de Cabaert ou encore nard sauvage[2]. Le terme « cabaret » évoquerait l'usage qu'en faisaient autrefois les ivrognes après leurs excès pour se dégager l'estomac, dissiper leur ivresse. La plante a en effet des propriétés vomitives.

Description[modifier | modifier le code]

Asaret d'Europe, fleur

L'asaret d'Europe est une plante vivace de 5-20 cm[réf. nécessaire] et basse (géophyte). Sa floraison, passant souvent inaperçue, se déroule de mars à mai. Ses fruits sont disséminés par les fourmis.

Toute la plante est velue et a une odeur âcre, poivrée à camphrée (voire nauséabonde). La fleur, quant à elle, rappelle la noix de muscade ; la racine, le niaouli[réf. nécessaire].

Sa souche et ses tiges sont longuement rampantes, semi-souterraines portant des rameaux aériens très courts et écailleux. Ses feuilles sont vert-sombre, luisantes, réniformes, à long pétiole velu et regroupées en une à deux paires. Ces feuilles persistent l'hiver, c'est le moment de l'année où la plante est la moins discrète. Ses Fleurs, situées à la base des feuilles, sont peu visibles, de couleur brun-pourpre à l'intérieur, brun-vert à noirâtre sur l'extérieur, solitaires, courtement pédonculées. Ces clochettes velues sont constituées d'un périanthe à trois lobes égaux. Son fruit est une capsule globuleuse, dure, à 6 loges contenant chacune 2 rangées de graines creuses.

Distribution géographique[modifier | modifier le code]

Asaret d'Europe en hêtraie

Asarum europaeum est présent en Europe centrale, surtout en climat montagnard, excepté la région méditerranéenne.

En France[1], elle est assez commune dans le Nord-Est et les Pyrénées; assez rare dans le massif central et le Nord; nulle dans l'Ouest et la région méditerranéenne. Elle est présente de l'étage collinéen à montagnard (jusqu'à 1 700 m.)

Écologie[modifier | modifier le code]

L'asaret d'Europe est une espèce d'ombre (plus rarement de demi-ombre). Il apprécie les sols riches en bases dont le pH est neutre à basique. Il affectionne particulièrement les granites riches en fer et en manganèse, les sols calcaires ainsi que les roches volcaniques basiques comme le basalte. Ses exigences en eau sont assez souples.

Biotope[modifier | modifier le code]

Asarum europaeum apprécie les forêts de feuillus neutrophiles et calcicoles[1] : hêtraies (Fagetalia sylvaticae), hêtraies-chênaies, chênaies (Carpinion betuli)[3], hêtraies-sapinières (Fagion sylvaticae), érablières à Lunaires (Lunario-Acerion)

Usages et protections[modifier | modifier le code]

L'Asaret d'Europe est une plante très toxique. Il serait tout de même utilisé comme parfum[4].

Propriétés médicinales[modifier | modifier le code]

Sa racine serait un puissant anti-douleur[4]. La plante entière en teinture-mère serait vomitive, expectorante, sternutatoire[4],[1] et insectifuge. Elle est utilisée pour soigner les dermatoses, les mycoses et la bronchite[4].

Protection[modifier | modifier le code]

En France[5], ce taxon est soumis à des règlementations de porté départementale (Marne) et de porté régionale (Ile de France, Centre, Basse-Normandie, Midi-Pyrénées)

Asarum europaeum est à protéger dans le nord de la France par la conservation de peuplement de feuillus[1].

Us et coutumes[modifier | modifier le code]

Dans le calendrier républicain, créé pendant la Révolution française de 1789, l'Asaret correspond au 6 Ventôse, ce qui équivaut au 24 février du calendrier grégorien

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs sous-espèces [2]:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Flore forestière française Montagne ; JC Rameau, D.Mansion G.Dumé, IDF, 1989
  2. a et b Telabotanica Flores en ligne
  3. Guide des groupements végétaux de la région parisienne ; M. Bournérias, G. Arnal, C. Bock, Belin, 2001
  4. a, b, c et d Guide ethnobotanique de Phytothérapie, Gérard Ducerf, Éditions Promonature, 2006
  5. Asarum europaeum sur Inventaire National du Patrimoine Naturel
  6. Flora europaea

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :