Anne Amélie de Prusse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anne Amélie de Prusse

Description de l'image  Antoine Pesne hofdame ; Prinzessin Amalia von Preussen als Amazone.jpg.
Naissance 9 novembre 1723
Berlin, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 30 mars 1787
Berlin, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositrice

Anne Amélie de Prusse, née le 9 novembre 1723 à Berlin et morte le 30 mars 1787 est une compositrice allemande et la plus jeune des sœurs de Frédéric II de Prusse, fille de Frédéric-Guillaume Ier de Prusse et Sophie-Dorothée de Hanovre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Remarquée pour sa beauté, sa douceur, sa piété et ses talents de compositrice de musique classique, elle fut recherchée par l'ambassadeur de Suède comme épouse pour son roi Adolphe Frédéric de Suède, elle se vit supplantée par sa sœur aînée Louise Ulrique de Prusse qui convola en 1744.

Lors des festivités du mariage, elle rencontra un jeune officier, le baron Frédéric de Trenck dont elle s'éprit. Cette liaison ayant été découverte par le roi son frère, le jeune homme fut emprisonné mais s'évada trouvant refuge en Autriche et en Russie. Il se maria et eut 14 enfants. Il ne put retrouver la princesse qu'après la mort du roi en 1786. Pendant toutes ces années la princesse, demeurée célibataire, l'avait fidèlement attendu œuvrant en vain mais sans cesse pour sa libération ; elle s'éteignit quelques semaines après leur retrouvailles.

Œuvres[modifier | modifier le code]