Ambapali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Amrapali salue Bouddha, sculpture en ivoire, Musée national de New Delhi

Ambapali, Ambapālika ou Amrapali (fl. -500) est une nagarvadhu (courtisane royale) de l'Inde ancienne, plus précisément de la république de Vaishali[1]. En suivant les enseignements de Bouddha, elle devient une arhat. Les anciens textes pali et bouddhistes en font mention, en particulier en rapport avec l'Ambapalika Sutta[2],[3],[4],[5]. Selon les textes, Bouddha reçut en don de la courtisane Ambapali un verger de manguiers pour y méditer et, selon de multiples interprétations, pour lui servir de source de revenus lui permettant ainsi de se consacrer à sa voie.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Ambapali est le titre d'un roman historique de Vimala Raina. Publié à Bombay en 1962, le roman fictionalise la personnalité de la courtisane de Vaishali qui, au Ve siècle avant le Christ, devient la plus proche disciple (féminine) du Bouddha.
  • Amrapali est le sujet d'un film biographique, Amrapali (en) (1966), mettant en vedette Vyjayanthimala (en) dans le rôle d'Amrapali et Sunil Dutt dans celui du roi Ajatashatru[6].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. History of Vaishali
  2. Ambapaali vana Pali dictionary.
  3. Khanna, p. 45
  4. Ambapaali Sutta Pali dictionary.
  5. (en) « Amrapali's Encounter with The Handsome Renunciate », The Times of India,‎ 30 juin 2006 (lire en ligne)
  6. (en) Ambapali sur l’Internet Movie Database

Références[modifier | modifier le code]