Amanite jonquille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Amanita gemmata, de son ancien nom Amanita junquillea, de son nom vernaculaire, amanite jonquille, est un champignon basidiomycètes de l'hémisphère nord du genre amanita dans la famille des Amanitaceae.

synonyme[modifier | modifier le code]

Amanita junquillea, appelée aussi amanite à pierreries est une espèce d'amanite.

Description[modifier | modifier le code]

Cette amanite est de port et de stature très variables. Elle se développe [Où ?] même en hiver quand il fait doux, normalement d'avril à novembre, surtout sur les sol acides et sableux. Le chapeau (5-11 cm), est jaune clair, ochracé, parfois blanchâtre, et porte des plaques mollement collées provenant du déchirement de la volve blanche. Le pied, assez court, est quelquefois renflé en bas, où il est entouré d'une collerette membraneuse, entière ou déchirée, basse, qui peut se réduire à une ligne ou un bourrelet peu marqué, surtout si le pied est plutôt atténué inférieurement. La volve est fragile, blanche comme les lames.

  • Dimension: jusqu'à 11 cm.
  • Couleur: jaune de beurre clair.
  • Pied et lamelle: blancs.
  • Anneau: blanc, fragile.
  • Volve: fragile.

Toxicité[modifier | modifier le code]

C'est une espèce psychotrope potentiellement toxique. Elle provoque les mêmes symptômes que l'Amanite panthère et l'Amanite tue-mouches.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :