Alex de Angelis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Angelis.

Alex De Angelis

{{{alternative}}}

Alex De Angelis brandissant le trophée du vainqueur du Grand Prix d'Australie 2010

Date de naissance 26 février 1984 (30 ans)
Lieu de naissance Drapeau de l'Italie Rimini
Nationalité Drapeau de Saint-Marin Saint-Marinais
Qualité Pilote de vitesse moto
Équipe JIR Moto2
Nombre de courses 196
Pole positions 11
Podiums 38
Victoires 4

Alex De Angelis est un pilote de vitesse moto saint-marinais. Il est né à Rimini en Italie le 26 février 1984. Son frère William De Angelis est également pilote de moto. Pour l'année 2010, Alex évolue dans l'équipe Scot Racing Team puis dans l'équipe JiR dans la nouvelle catégorie Moto2 (ex-250 cm³).

Biographie[modifier | modifier le code]

Alex De Angelis arrive en championnat du monde de vitesse en 1999 grâce à une wild card pour son Grand Prix national à Imola. Il devient pilote titulaire dès 2000 avec le titre de rookie de la catégorie 125 cm³ (meilleur débutant).

Pour la saison 2002, il signe avec l'équipe LCR, managé par Lucio Cecchinello. Il réalise son premier podium lors du GP du Sachsenring en Allemagne, en terminant derrière le futur champion du monde Arnaud Vincent.

En 2003, Alex finit la saison à la 2ème place du championnat du monde avec 6 troisième places et 4 pole positions mais sans aucune victoire.

Il arrive dans la catégorie 250 cm³ pour la saison 2004, en terminant à une belle 5ème place finale.

Il obtient sa première victoire lors du dernier Grand Prix de la saison 2006.

Pour la saison 2008, Alex arrive en catégorie MotoGP dans l'équipe Gresini avec de nombreuses chutes et abandons. Il réalise son premier podium lors du GP d'Indianapolis lors de la saison 2009 mais cela ne lui permet pas de rester dans la catégorie reine pour 2010. Il trouve refuge en Moto2, en tant que grand favori pour le titre mondial.

La saison 2010 ne débute pas de la meilleure des manières avec une chute dès le départ du GP du Qatar, chute entrainant une fracture des côtes et d'une vertèbre. Il ne peut ainsi pas prendre le départ du deuxième Grand Prix de la saison à Jerez. Lors du 3ème GP au Mans Alex se fait percuter par la moto de Xavier Simeon qui venait de chuter quelques mètres auparavant. Après une nouvelle chute lors du GP d'Italie il se blesse de nouveau au dos l'empêchant de participer une semaine plus tard au Grand prix de Grande Bretagne. Son équipe rencontrant de graves problèmes financiers, Alex est libéré pour remplacer Hiroshi Aoyama en MotoGP pour 3 GP. Le team Scot faisant faillite, il se retrouve à pied avant de trouver une solution lors du Grand Prix de Saint-Marin avec l'équipe JiR.

Le 5 septembre 2010 lors de ce grand prix de Saint-Marin, bien que n'étant pas fautif, il est impliqué dans un grave accident qui coûte la vie au pilote japonais Shoya Tomizawa. Très marqué par cet accident, il retrouve la piste 2 semaines plus tard. Lors de la tournée outre mer, il réalise 3 GP magnifiques avec une 4ème place lors du GP du Japon. La semaine suivante, il termine en deuxième position derrière Roberto Rolfo montant ainsi sur son 34ème podium en championnat du monde. Le 17 octobre 2010, il remporte le seconde Grand Prix de sa carrière en Australie

Carrière[modifier | modifier le code]

  • 125 cm3 : 7 podiums, 5 pole positions.
  • 250 cm3 : 1 victoire en Grand Prix (Grand Prix de Valence 2006), 4 pole positions et 25 podiums.
  • Moto2 : 1 victoire en Grand Prix (Grand Prix d'Australie 2010), 1 pole position et 2 podiums
  • MotoGP : 1 podium