Alberto María Fonrouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alberto María Fonrouge est un homme politique et juriste argentin, cofondateur du Partido Conservador Popular (es) avec Vicente Solano Lima (es). Il fut élu sénateur national de la province de Buenos Aires et pris ses fonctions le 3 mai 1973. Le coup d'État de mars 1976 interrompit prématurément son mandat avec la dissolution du pouvoir législatif par la junte[1].

Il fut aussi juge à la Cour suprême, et participa, en tant que représentant d'un parti allié au Frente Justicialista de Liberación (en) (FREJULI) du général Perón pour les élections de mars 1973 au voyage de retour du général[2].

Professeur d'université, avocat spécialiste en droit constitutionnel, il est membre de la Commission d'hommage à Carlos Pellegrini (président de 1890 à 1892). Veuf de son premier mariage, il est père de cinq enfants.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Las Malvinas, el Beagle y el Congreso Nacional
  • Objetivos jurídicos-políticos de la ley que proclama el día de las Islas Malvinas
  • ¿Un Primer Ministro en la Argentina?

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Senado de la Nación (chercher à Fonrouge, Alberto María)
  2. Magicas Ruinas

Source originale[modifier | modifier le code]

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Alberto María Fonrouge » (voir la liste des auteurs)