Al Qasim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

16° 20′ 00″ N 43° 58′ 00″ E / 16.3333, 43.9667

منطقة القصيم
(Minṭaqah āl-qaṣīm)
Carte de l'Arabie saoudite mettant en évidence la province d'Al Qasim.
Carte de l'Arabie saoudite mettant en évidence la province d'Al Qasim.
Administration
Pays Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Démographie
Population 1 159 438 hab.
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 25° 48′ 23″ N 42° 52′ 24″ E / 25.80632, 42.8732325° 48′ 23″ Nord 42° 52′ 24″ Est / 25.80632, 42.87323  
Superficie 5 804 600 ha = 58 046 km2

Al Qasim, ou Al Qassim, (en arabe : القصيم, /ælqɑˈsˁiːm/), est une province enclavée d'Arabie saoudite, à 400 km au nord ouest de Riyadh.

Le pays des fruits, de climat désertique (chaud et sec en été, froid et pluvieux en hiver), est, grâce au Wadi-al-Rumma, la plus grande vallée de la péninsule (600 km), un important centre agricole et agro-alimentaire : céréales (dont blé), fruits (raisins, citrons, mandarines, oranges, grenades) et légumes divers. Un énorme marché aux chameaux s'y tient également.

Les villes principales sont :

  • Buraydah, capitale provinciale, 609 000 habitants en 2010, (avec Al Qusaibah, Al Uyun, Al Bukayriyah...),
  • Unaizah, 163 000 habitants en 2010, (avec Riyadh al Khabra, Al Midhnab...),
  • Ar Rass, 133 000 habitants en 2010.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom Al Qassim est dérivé du mot "Qassimah" (en arabe: قصيمة) : قصائم الغضا, qui désigne la région des dunes de sable où poussent les arbres blancs saxaoul. La région est effectivement connue son grand nombre de plantes endémiques, dont le Calligonum comosum (ou localement arta).

Géographie[modifier | modifier le code]

La province est située dans le centre de l'Arabie saoudite, à environ 400 km au nord-ouest de la capitale Riyad. Elle est bordée par la province d'Ar-Riyad au sud et à l'est, par la province d’Al Haïl au nord, et par celle d’Al Madinah à l'ouest.

La province d’Al Qassim province, globalement orientée est-ouest, est divisée par le Wadi Al-Rummah (Rummah Valley), qui traverse toute la région de l'ouest au nord-est. C’est la plus longue vallée de toute la péninsule arabique, sur environ 600 km (370 miles), des environs de Médine, aux dunes de Thuayrat à l'est, et au nord-est de la région. L’altitude moyenne de la province est d'environ 600-750 mètres d'altitude.

La région est reliée à presque toutes les parties de l'Arabie saoudite par un réseau autoroutier complexe.

Elle dispose d'un aéroport régional qui la relie également aux autres provinces du pays.

Le climat est désertique, avec hivers froids et pluvieux, et étés chauds, parfois doux, peu aérés, faiblement humides.

Histoire[modifier | modifier le code]

Arabie pré-islamique[modifier | modifier le code]

Peu d'informations sont parvenues sur cette époque à propos de Al Qassim.

Unaizah est mentionnée plusieurs fois comme un trou d'arrosage du désert dans les poèmes de Imru Al Qais, le fameux poète arabe, et chez d’autres poètes.

  • Empire abbasside

La province est un centre de passage sur la route de pèlerinage et de commerce, venant de l'Est (principalement la Perse et l'Irak). La route de Zubeida reliant la ville de Koufa en Irak et la Mecque a été construite sous le règne de Harun Al Rashid, et nommée d’après le nom de son épouse Zubeida. De nombreuses villes de la région accueillaient les pèlerins, dont Unaizah.

Les temps modernes et l'État d’Arabie saoudite[modifier | modifier le code]

La dynastie Abu Ulayan de la tribu des Banu Tamim a établi l’émirat de Buraydah à la fin du XVIe siècle, par son dirigeant, Rashid Al Duraiby, qui a construit l'actuelle ville de Buraydah, et lui a donné le statut officiel de capitale de la région, à l’exception de la ville de Unaizah, dirigée par la dynastie des Al Sulaim.

La dynastie Abu Ulayan a dirigé l'émirat jusqu'à sa capture par Muhanna Salih Abalkhail, le chef de la dynastie Abalkhail, qui a tenu l’émirat jusqu'à sa reconquête en 1890 par Muhammad Bin Abdullah Al Rashid, l'émir du Haïl, qui l’a annexé à son état, l'émirat d'Al Rashid de Ha'il, ou Émirat de Haïl. La dynastie Abalkhail a repris l'émirat aux Al Rashid de Haïl en 1904. Ils l’ont dirigé (à l'exception de Unaizah) jusqu'à ce que, à la fin de la guerre Saudi-Rashidi (en) de 1903-1907, en 1907, après la bataille de Tarafiyah (en), impliquant les Ikhwan), la plupart des territoires de la région rejoignent l'état nouvellement créé, le Royaume d'Arabie saoudite.

Actualité[modifier | modifier le code]

La province la plus conservative est le centre nerveux du salafisme.

Transports[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]