Ach-Charqiya (Arabie saoudite)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Ach-Charqiya, gouvernorat d'Égypte. 
منطقة الشرقية
(Manaṭiqah āl-šrqīah)
Image illustrative de l'article Ach-Charqiya (Arabie saoudite)
Administration
Pays Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Type Province
Capitale Dammam
Démographie
Population 3 762 225 hab. (2010)
Densité 5,6 hab./km2
Géographie
Superficie 672 522 km2

Ach-Charqiya, ou Ash Sharqiyah, (en arabe : الشرقية « l'orientale ») est la plus grande province d'Arabie saoudite, une des plus favorisées par la nature (perles, pêche, pétrole…), une des plus ouvertes et dynamiques (commerce maritime, émirats et sultanats et autres voisins).

Elle est bordée par le Golfe Persique, et comprend la partie est du Rub al-Khali, le Quart vide, désert couvrant 50 % du territoire saoudien. Son territoire est donc désertique à près de 95 %.

Seule province sur le Golfe Persique, elle est bordée principalement par la riche province de Riyad à l'ouest, mais également par deux provinces enclavées, moins favorisées et peu peuplées, celles au nord de Al-Hudud ach-Chamaliya (capitale : Arar), et au sud de Najran (capitale : Najran).

Elle est frontalière du Koweït, de Bahreïn, du Qatar, des Émirats arabes unis, d'Oman et du Yémen.

Sa capitale et centre économique est Damman.

Son gouverneur est depuis 1985 le prince Mohammed bin Fahd bin Abdul Aziz al-Saoud, (en arabe : الأمير محمد بن فهد بن عبدالعزيز السعود), né en 1951, diplômé de l'Université de Santa Barbara (Californie, États-Unis).

Le phénomène climatique particulier de cette province consiste dans les Shamal(s), vents du nord-ouest, qui soufflent de la fin du printemps au début de l'été, surtout en juin.

Les principales productions primaires sont les dattes, et les produits de la mer.

Les principales productions secondaires sont le pétrole, le gaz et la pétrochimie, mais aussi l'eau de mer dessalée.

Les chiites constituent une partie de la population côtière.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Saoudiens ont pris le contrôle de la région après l'effondrement de l 'Empire ottoman.

Les zones habitées ont été connues comme Al-Ahsa (الأحساء) sous la domination ottomane.

Toute la région était surtout connue comme Bahreïn (البحرين), depuis la période pré-islamique, et jusqu'en 1521.

Beaucoup de travaux d'historiens se réfèrent aux territoires, populations, activités et productions de la région comme Hasa et Qatif (الأحساء و القطيف), parce que les villes antiques les plus célèbres y sont Qatif et Al-Hasa.

La plupart des autres villes, notamment Dammam et Khobar, sont de construction récente, au cours du XXe siècle.

Villes et agglomérations[modifier | modifier le code]

  • centre
    • Khobar (الخبر), principal centre de commerce,
    • Dhahran (الظهران), centre industriel pétrolier, siège de Saudi Aramco, base aérienne de la Royal Saudi Air Force, université prestigieuse de KFUPM, gisement de Ghamar,
    • Dammam (الدمام), capitale régionale, troisième ville saoudienne en nombre d'habitants, et principal port maritime,
  • nord
    • Jubail (الجبيل), une des principales villes industrielles du royaume, (routes 85, 613)
    • Ras Tanura (رأس تنورة), important centre de raffinerie de pétrole, port maritime d'exportation, & Najmah,
    • Qatif (القطيف), vaste oasis à population chiite, Awamia (العوامية), Tarout (île de) (جزيرة تاروت),
    • Saihat (سيهات),
    • Safwa (صفوى),
  • plein nord
    • Hafar Al-Batin (حفر الباطن), vaste cité composée de 35 villages, avec à 60 km la Cité Militaire King Khalid,
    • Ras-al-Khafji (الخفجي), importante cité industrielle, près du Koweït, occupée par les forces irakiennes pendant la Guerre du Golfe, route 95,
    • As Saffraniyah, Al Khawwari, Manifah, route 95,
    • Qariah Al-'Ulya,
    • Nairiyah ou No'ayriyah (النعيرية), ou Nuayriyah, routes 85 et 603,
    • La 603 joint Nuayriyah et Al-Hassa, dans le désert, via Rizhan, Al Wannan, Al Uyaynah, Al Qulayyib, Shifiyah, Umm Tali, Um Al-Hammam, Judah…,
  • plein sud
    • Abqaïq (بقيق), ou Bqaiq, très important lieu pour l'exploitation du pétrole et du gaz, (route 10, 70 km),
    • Al-Hassa (الأحساء), Al-Hufuf, & Al Mutayrfi, Al Judidah, Al Marah, Al Qurayn, Ash Shi'bah, Al Ulaylah, Al Kilabiyah, Al 'Umran, Al Qarah, Al Jishshah, Al Munayzilah, Al Jubayl, At Taraf, Al Jafr, Al Ghuwaybah (route 10, 120-130 km)… et Al'Uyun, Al Marah (route 10, 100 km),
      • routes 10 (Udhailiyah), 85 (vers Qatar et UAE), 522, 603 (Al Tuhaimiyah), 612 (port d'Al Uqayr), et des pistes (Ayn Dar…),
    • Harad, gisement de Ghawar, à égale distance de Riyad et du Golfe Persique, avec des installations agricoles,
    • Salwa, ville-nouvelle, à la frontière qatarie, face à As Salwa.
    • Shayba dans le Rub al-Khali, près de la frontière des Émirats arabes unis, gisement de pétrole,
    • Udhailiya: important centre de production et de traitement du pétrole,
    • Yabrin

Liens externes[modifier | modifier le code]