Abdullah bin Abdul Kadir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Abdullah bin Abdul Kadir

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Une page du Hikayat Abdullah

Nom de naissance Abdullah bin Abdul Kadir
Autres noms Munshi Abdullah
Activités Écrivain
Journaliste
Traducteur
Naissance 1796
Malacca
Décès 1885
Djeddah, Empire ottoman

Abdullah bin Abdul Kadir (1796–1854), aussi connu sous le nom de Munshi Abdullah (le terme Munshi signifiant professeur) est un écrivain malaisien. Né à Malacca, il est décédé à Djeddah, alors possession de l'Empire ottoman.

Biographie[modifier | modifier le code]

Munshi Abdullah est descendant d'un commerçant arabe de l'Hadramaout[1], avec aussi des origines tamoules musulmanes et dans une moindre mesure malaises.

Munshi Abdullah suivit le même carrière que son père comme traducteur et instructeur de colons britanniques ou hollandais.

Abdullah fut un critique acerbe du système monarchique malais (Kerajaan), qui selon lui est un frein aux progrès sociaux. Ce régime privait notamment les sujets malais d'éducation, expliquant l'absence d'initiatives pour le changement. Si ses condamnations peuvent apparaître exagérées, elles ne sont pas dénuées de fondement. Il est ainsi reconnu comme le premier journaliste malaisien, et ses idées modernes ont depuis largement inspiré les Malaisiens.

Munshi Abdullah a écrit le Hikayat Munshi Abdullah (L'Histoire du Professeur Abdullah), qui demeure un ouvrage de référence de l'histoire ancienne de la Malaisie. Le récit de son pèlerinage vers la Mecque

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Emily Hahn, Raffles of Singapore - A Biography, READ BOOKS,‎ 2007 (ISBN 978-1-4067-4810-9), p. 124