Aïn Bouchekif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aïn Bouchekif
Noms
Nom algérien عين بوشقيف
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Tiaret
Daïra Dahmouni
Président de l'APC Mokhtar Boubabouri
2008-2012
Code postal 14110
Code ONS 1403
Démographie
Population 15 022 hab. (2008[1])
Densité 99 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 21′ 21″ N 1° 30′ 38″ E / 35.3557362, 1.510620135° 21′ 21″ Nord 1° 30′ 38″ Est / 35.3557362, 1.5106201  
Altitude Min. 941 m – Max. 941 m
Superficie 151,43 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Tiaret.
Localisation de la commune dans la wilaya de Tiaret.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Aïn Bouchekif

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Aïn Bouchekif

Aïn Bouchekif est une commune de la wilaya de Tiaret en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Relief, géologie, hydrographie[modifier | modifier le code]

Sur le plan hydrographique, la commune est limitée au Nord, à l’Est et au Sud par le bassin versant du Chlef et à l’ouest par le bassin versant des Hauts plateaux oranais « Chott Chergui ».

Transports[modifier | modifier le code]

L'aéroport de Tiaret se situe sur le territoire de la commune d'Aïn Bouchekif, à 11 km au sud-est de la ville de Tiaret.


Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune est formé de deux composants : la base toponymique de souche arabe Aïn signifiant « source » et le suffixe Bouchekif, à relire selon Foudil Cheriguen bu ceqif, du berbère aceqquf, signifiant « débris ». Le nom complet de la localité signifierait donc « la source des débris »[2].


Sources, notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wilaya de Tiaret : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. Foudil Cheriguen, Toponymie algérienne des lieux habités (les noms composés), Alger, Épigraphe,‎ 1993, p. 72 et 74.