Frenda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frenda
Djeddars
Djeddars
Noms
Nom algérien فرندة
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Tiaret
Daïra Frenda
Code ONS 1427
Démographie
Population 54 162 hab. (2008[1])
Géographie
Coordonnées 35° 04′ 00″ N 1° 03′ 00″ E / 35.06666667, 1.0535° 04′ 00″ Nord 1° 03′ 00″ Est / 35.06666667, 1.05  
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Tiaret.
Localisation de la commune dans la wilaya de Tiaret.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Frenda

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Frenda

Frenda est une ville de la wilaya de Tiaret en Algérie. Frenda signifie en berbère (tamazight) : « caché ici » (Ifren Dha).

Origine[modifier | modifier le code]

Frenda veut dire se cacher ici en berbère yefrendhaye qui découle du nom de la dynastie berbère des Banou Ifren. Les Maghraouas et les Banou Ifren habitaient ces terres. Toutes les régions de Tiaret, de Tlemcen, de Mostaganem et de Chlef étaient respectivement les terres des Zénètes.Notez aussi qu'en Tamazight (le bérbère), Ifrane signifie cachettes ou grottes (au singulier : ifri)

Les Mérinide et les Zianides formèrent deux dynasties berbère Zénètes dans cette région de 1300 à 1397.

Le nom de Frenda, cette antique bourgade des hauts plateaux, contemporaine de Rome et de Carthage évoque sans hésitation les grottes séculaires de Taghazout, les célèbres mausolées des Djeddar, la chapelle de CEN des Donatistes (Vestiges de Ain Sbiba).

Population[modifier | modifier le code]

La ville de Frenda est le chef-lieu de Daïra de 104 000 habitants qui comprend plusieurs communes :

  • Frenda 54 000 habitants
  • Ain El Hadid 16 000 habitants
  • Takhmaret 34 000 habitants

On distingue dans la commune de Frenda plusieurs tribus dont :

  • Les Hawareths composés de Ouled Khalouf, Ouled Djebara, Ouled Maarfia et Ouled Soualem
  • Les Khalafas implantés à Louhou et Medroussa
  • Les Chorfas (Nobles) composés des Djeblias, des Ouled Sidi Amar et les Ouled Sidi Abdeldjebbar.
  • Les Ouled Sidi Ahmed Ben Daoud (Natif de Ain Defla) adeptes du Saint Sidi Ahmed Benyoucef de Miliana

Personnalités liées à Frenda[modifier | modifier le code]

  • Edgar Stoebel (1909-2001), né à Frenda
  • Jacques Berque (1910-1995), né à Frenda
  • Ibn Khaldoun né à Tunis en 1332, il est issu d'une famille arabe yéménite établie en Andalousie dès le VIIIe siècle, puis émigrée à Tunis. Il étudia de près les phénomènes de désagrégation politique et sociale du Maghreb et l'Andalousie. Lassé des intrigues politiques, il se réfugia, pendant quatre années, avec sa famille, auprès de la tribu d'Aouled Arif, (Qalaa de Beni Salama) à Frenda. Là il se consacra à l'écriture de son monumental œuvre : La Muqaddima (Prolégomènes ou Discours sur l'histoire universelle). À travers les ouvrages qui lui sont consacrés la cité de Frenda (Qalaa de Beni Salama ou Taghzout) est évoquée par les auteurs qui s'intéressent à l'érudit Ibn Khaldoun.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wilaya de Tiaret : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.

Lien externe[modifier | modifier le code]