500 miles d'Indianapolis 1961

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Trevis-Offenhauser d'A. J. Foyt, victorieuse de l'édition 1961 des 500 miles d'Indianapolis.

Les 500 miles d'Indianapolis 1961, courus sur l'Indianapolis Motor Speedway et organisés le mardi 30 mai 1961, ont été remportés par le pilote américain A. J. Foyt sur une Trevis-Offenhauser.

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Ligne Intérieur Milieu Extérieur
1 Drapeau : États-Unis Eddie Sachs Drapeau : États-Unis Don Branson Drapeau : États-Unis Jim Hurtubise
2 Drapeau : États-Unis Rodger Ward Drapeau : États-Unis Parnelli Jones Drapeau : États-Unis Dick Rathmann
3 Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Drapeau : États-Unis Len Sutton Drapeau : États-Unis Bill Cheesbourg
4 Drapeau : États-Unis Eddie Johnson Drapeau : États-Unis Jim Rathmann Drapeau : États-Unis Wayne Weiler
5 Drapeau : Australie Jack Brabham Drapeau : États-Unis A. J. Shepherd Drapeau : États-Unis Gene Hartley
6 Drapeau : États-Unis Bob Christie Drapeau : États-Unis Paul Goldsmith Drapeau : États-Unis Shorty Templeman
7 Drapeau : États-Unis Ebb Rose Drapeau : États-Unis Johnny Boyd Drapeau : États-Unis Jack Turner
8 Drapeau : États-Unis Troy Ruttman Drapeau : États-Unis Jimmy Daywalt Drapeau : États-Unis Bobby Grim
9 Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby Drapeau : États-Unis Al Keller Drapeau : États-Unis Don Davis
10 Drapeau : États-Unis Chuck Stevenson Drapeau : États-Unis Roger McCluskey Drapeau : États-Unis Cliff Griffith
11 Drapeau : États-Unis Dempsey Wilson Drapeau : États-Unis Norm Hall Drapeau : États-Unis Bobby Marshman

La pole a été réalisée par Eddie Sachs à la moyenne de 147,481 mph (237,348 km/h).

Classement final[modifier | modifier le code]

# Pilote Voiture Tours Temps/Abandon
1 Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Trevis-Offenhauser 200
2 Drapeau : États-Unis Eddie Sachs Ewing-Offenhauser 200  
3 Drapeau : États-Unis Rodger Ward Watson-Offenhauser 200  
4 Drapeau : États-Unis Shorty Templeman Meskowski-Offenhauser 200  
5 Drapeau : États-Unis Al Keller Phillips-Offenhauser 200  
6 Drapeau : États-Unis Chuck Stevenson Epperly-Offenhauser 200  
7 Drapeau : États-Unis Bobby Marshman (R) Epperly-Offenhauser 200  
8 Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby Epperly-Offenhauser 200  
9 Drapeau : Australie Jack Brabham (R) Cooper-Climax 200  
10 Drapeau : États-Unis Norm Hall (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 200  
11 Drapeau : États-Unis Gene Hartley Trevis-Offenhauser 198  
12 Drapeau : États-Unis Parnelli Jones (R) Watson-Offenhauser 192  
13 Drapeau : États-Unis Dick Rathmann Watson-Offenhauser 164 pompe à essence
14 Drapeau : États-Unis Paul Goldsmith Lesovsky-Offenhauser 160 fuite d'huile
15 Drapeau : États-Unis Wayne Weiler Watson-Offenhauser 147 roulement de roue
16 Drapeau : États-Unis Dempsey Wilson Kuzma-Offenhauser 145 pompe à essence
17 Drapeau : États-Unis Bob Christie Kurtis-Offenhauser 132 moteur
18 Drapeau : États-Unis Eddie Johnson Kuzma-Offenhauser 127 accident
19 Drapeau : États-Unis Len Sutton Watson-Offenhauser 110 embrayage
20 Drapeau : États-Unis Troy Ruttman Watson-Sparks 105 embrayage
21 Drapeau : États-Unis Johnny Boyd Watson-Offenhauser 105 embrayage
22 Drapeau : États-Unis Jim Hurtubise Epperly-Offenhauser 102 moteur
23 Drapeau : États-Unis Ebb Rose (R) Porter-Offenhauser 93 mécanique
24 Drapeau : États-Unis Cliff Griffith Elder-Offenhauser 55 moteur
25 Drapeau : États-Unis Jack Turner Kurtis-Offenhauser 52 accident
26 Drapeau : États-Unis A. J. Shepherd (R) Christensen-Offenhauser 51 accident
27 Drapeau : États-Unis Roger McCluskey (R) Moore-Offenhauser 51 accident
28 Drapeau : États-Unis Bill Cheesbourg Kuzma-Offenhauser 50 accident
29 Drapeau : États-Unis Don Davis (R) Trevis-Offenhauser 49 accident
30 Drapeau : États-Unis Jim Rathmann Watson-Offenhauser 48 mécanique
31 Drapeau : États-Unis Jimmy Daywalt Kurtis Kraft-Offenhauser 27 freins
32 Drapeau : États-Unis Bobby Grim Watson-Offenhauser 26 moteur
33 Drapeau : États-Unis Don Branson Epperly-Offenhauser 2 moteur

Un (R) indique que le pilote était éligible au trophée du "Rookie of the Year" (meilleur débutant de l'année), attribué à Parnelli Jones et Bobby Marshman.

Sources[modifier | modifier le code]